Après avoir fait l’ouverture du 30e Festival du Film britannique de Dinard, Official Secrets sera disponible le 2 janvier 2020 sur les services de vidéo à la demande. Le Club 300 AlloCiné et Wild Bunch m’ont permis de le voir en avant-première.

Réalisé par Gavin Hood (X-Men Origins: Wolverine), ce thriller s’inspire du best-seller « The Spy who tried to stop a war : Katherine Gun and the secret plot to sanction the Iraq Invasion » de Marcia et Thomas Mitchell. Il retrace ainsi l’histoire vraie de Katherine Gun, une jeune traductrice des services secrets britanniques qui voulut dénoncer les basses manœuvres de George W. Bush et Tony Blair pour envahir l’Irak en 2003.

Bloody liar !

Le long-métrage a beau bénéficier d’un prestigieux casting, avec notamment Ralph Fiennes (Harry Potter et les reliques de la mort), Matt Smith (The Crown), Rhys Ifans (Nanny McPhee et le Big Bang) ou encore Indira Varma (Game of Thrones), il est sous-exploité. On retiendra surtout l’excellente prestation de Keira Knightley (Last Night), qui retranscrit avec justesse la vulnérabilité et l’héroïsme d’une femme qui avait tout à perdre.

Pendant près de 2h, le réalisateur-scénariste sud-africain peine également à instaurer une véritable tension. Dotée d’un récit extrêmement balisé et d’une mise en scène assez classique, sa scandaleuse affaire d’espionnage se révèle alors bien moins palpitante que Pentagon Papers de Steven Spielberg ou Snowden d’Oliver Stone. Reste qu’à défaut d’être captivante, elle a au moins le mérite de remettre sur le devant de la scène l’ignoble crime contre l’humanité de responsables politiques restés jusqu’ici impunis.

A propos de l'auteur

Passionnée de Pop Culture et friande d'évasion, ma curiosité n'a aucune limite.

Laisser un commentaire