La première fois que je l’ai vu c’était en juillet 2006. A l’époque, il présentait un de ces fameux Sushi Quiz aux côtés de Davy Mourier durant la Japan Expo. Entre temps, il a animé des émissions de TV, co-écrit et joué dans une série TV et interviewé pas mal de musicos à Rock en Seine.

Mais sinon que savons nous sur Didier Richard ? Pas grand chose vu que ce grand timide n’est pas adepte du « personnal branling ». Réparons vite cet impair avec ce petit entretien.

Pourrais-tu te présenter ?

Je m’appelle Didier Richard (Richard, c’est mon nom de famille, comme Pierre ou Denise Richards…) et on me connaît aussi sous le nom de Monsieur Malinois. Je suis originaire d’Ardèche, mais je vis maintenant en région Parisienne. J’aurai 33 ans dans quelques jours (comme Jésus à la fin de sa vie). J’ai fait tout un tas de choses comme graphiste, illustrateur, animateur TV, journaliste, cadreur, scénariste, réalisateur, acteur et ninja-charcutier (OK, j’avoue le dernier n’est pas vrai !)…

Il y a une dizaine d’années, j’ai fondé avec  Davy Mourier, le collectif Une Case en Moins avec qui j’ai fait un livre et réalisé de nombreux courts-métrages humoristique qui ont été diffusés sur plusieurs chaines de TV (Canal+, Canal Jimy, Game One…) parfois même récompensés dans des festivals.

De 2005 jusqu’à mi 2010, j’ai travaillé comme graphiste pour Kazé où je me suis spécialisé dans le « graphisme print » (coffrets DVD, plaquettes com, dossiers de presses, publicités, affiches de films…).
Parallèlement à cela, je suis devenu le responsable artistique du label Wasabi Records où je m’occupais de plusieurs CD (Death Note OST, Kokia, Kanon Wakeshima, Animetal…). Toujours dans le milieu de la musique, je réalise d’ailleurs aujourd’hui des flyers et affiches de concerts pour des artistes Parisiens (MiLK & Fruit Juice, Orouni…).

En 2007, j’ai co-scénarisé avec Davy Mourier et Mr Poulpe NERDZ, la première série geek française où j’interprétais Jérôme, un bobo parisien qui aime étaler sa grande culture aux yeux du monde. Il y a eu quatre saisons, disponibles en DVD. J’ai également co-écrit plusieurs compléments de programmes et animé des émissions consacrées à la musique (L’Arc~en~ciel, Dir en Grey, RA:IN, Olivia Lufkin…) et à l’univers geek pour la chaîne télévisée Nolife.


Lemmy Kilmister de Mötorhead

Où en est le projet de série MYSTERY SQUAD réalisé par Brice Duan et Emmanuel Budillon ?

On a tourné l’épisode pilote qui est aussi le premier épisode, il y a presque 2 ans. Depuis, il semble que l’équipe de production s’est séparée et le projet est un peu tombé à l’eau…

D’autres projets ?

Récemment j’ai participé au tournage du film Les seigneurs d’Outre-Monde, un film d’héroïc-fantasy, ou je joue un petit rôle en clin d’œil à mon personnage dans NerdZ. Je fais un tavernier un peu blasé et couard… Sinon, je viens de faire un peu de figuration dans le film LES RACAILLES, par l’équipe de Kaïra Shopping.

Alors que tu animais plusieurs émissions de la chaîne Nolife depuis son lancement, tu as décidé de la quitter. Peux-tu nous expliquer les raisons de ton départ ?

L’arrêt de notre collaboration est un cumul de choses et d’évènements. Il faut tout d’abord savoir que le manque total d’organisation au sein de la chaîne, nous amenait la plupart du temps à débuter nos tournages d’émissions aux alentours de 22h00. Sachant que je travaillais aussi la journée pour vivre et payer mon loyer, je devais donc souvent enchaîner avec une seconde journée de travail pour la chaîne jusqu’à tard dans la nuit. Au bout de 2 ans, c’est devenu lassant… De plus, lorsqu’il s’agissait d’interviewer un groupe de J-Musique, j’étais toujours prévenu à la dernière minute et sans avoir accès une seule fois à un dossier de presse ou un CD pour préparer mon entrevue. Je devais ainsi me débrouiller avec ce que je trouvais sur internet mais ne parlant pas japonais, c’était assez compliqué.

Mais, la goutte d’eau qui a fait débordé les chiottes fut lorsqu’on m’a demandé d’interviewer un groupe que j’adorais, alors même qu’on connaissait mes horaires de travail. Quand j’ai signalé que je ne pouvais pas m’y rendre car je travaillais, on m’a demandé de préparer l’interview pour qu’un autre membre de l’équipe puisse la réaliser et aille à ma place au concert le soir même. Forcément, j’ai refusé de préparer cette interview, ce qui m’a valu d’être convoqué dans le bureau des patrons (je m’en rappellerais toujours puisque c’était le soir de mes 30 ans…). On m’a reproché de ne pas faire d’efforts, un comble quand on sait que je travaillais bénévolement depuis 2 ans. Je les ai donc prévenu que je ne souhaitais plus travailler dans ces conditions et que je ne m’occuperais plus de la musique pour la chaîne. Ils m’ont répondu qu’ils comprenaient et que si je voulais reprendre ce poste, je le pourrais… La vie a suivi son cours, jusqu’à ce que je réalise qu’une de mes émissions n’était plus à l’antenne, alors que nous en avions enregistré 5 ou 6 d’avance. Bien entendu, je n’avais même pas été prévenu de cet arrêt.

On m’a rapporté également des bruits de couloirs, par exemple que j’étais un sale égoïste qui voulait juste des CDs gratuits… J’ai beau être gentil mais j’ai mes limites. J’ai donc stoppé toutes mes activités avec la chaîne à la rentrée suivante. L’an dernier, un animateur de la chaîne m’a proposé de participer à une de ces émissions enregistré en publique, étrangement le jour du tournage, il a dû revenir sur sa proposition. Depuis je n’ai plus trop de contact avec eux, même si ils continuent à rediffuser pas mal de choses que j’ai faites, et à exploiter mon image et mon travail via leur système de VOD. (oui, ils font de l’argent à partir d’un travail non rémunéré et sans mon accord… ^^). On pourrait croire en me lisant que je suis aigri de m’être fait virer comme une merde… Cela a peut-être été le cas au début (normal ! On a tous un minimum de fierté et d’ego) mais maintenant je m’en accommode plutôt bien. L’idée de départ de cette chaîne de TV faite par des passionnés pour des passionnés était vraiment sympa et je suis content d’y avoir participer. Mais, le projet utopique des débuts a bien évolué et je ne me reconnais plus trop dans ce qu’il est devenu, donc la séparation aurait été inévitable.

Personnage récurrent et co-scénariste de la série NERDZ, tu es pourtant rarement mis en avant lors des sessions de promotion. Comment expliques-tu cela ? Comment le vis-tu ?

J’étais plus qu’un personnage récurrent… J’étais un des 4 personnages principaux. Pas le héros, c’est certain, mais une sorte de méchant, le faire-valoir… Mon personnage était là pour pouvoir amener les intrigues, pour mettre en valeur les héros et amener une partie des gags. (comment je défend bien mon personnage ! ^^) Sinon la raison qui fait que je ne sois pas mis en avant dans la promotion de la série est très simple. La moitié de la saison 3 et la saison 4 ont été produite par Ankama. Davy et Poulpe bosse pour Ankama, donc ils sont mis en avant. Il faudrait que je fasse une émission sur leur WEB TV ou une BD chez eux pour avoir le même traitement que mes deux compères…

J’aime beaucoup ta série de dessins L’inspecteur Derrick a toujours raison présente sur ton blog perso. Penses-tu la proposer à une maison d’édition ?

Ma série de strips avec l’inspecteur Derrick est une sorte de défouloir, ou je me permet d’exprimer mes instincts râleurs (my dark passanger ^^)… C’est souvent lié à l’actualité. Je ne sais pas si il y aurait un véritable intérêt commercial ou artistique à les faire imprimer, puis je ne sais pas si les héritiers de Horst Tappert serait bien d’accord. Pour le moment, je met tout sur mon blog et sur ma page Manolosanctis. Je vais continuer à en produire régulièrement, et quand j’en aurais vraiment beaucoup. On verra ce que je peux en faire… J’ai envie de faire d’autres BD, mais je ne me suis encore jamais lancé dans un long récit bien écrit et scénarisé… Cela demande énormément de travail, mais je m’y mettrais probablement un jour. En ce moment je suis sur une petite histoire auto-biographique avec des cacas zombies.


L’inspecteur Derrick a toujours raison

Tu rédiges des chroniques culturelles et réalises des vidéos de concerts acoustiques pour le site Froggydelight.com, lancer ton propre site ne te tente pas ?

J’aimerais bien, mais cela représente énormément de travail. En plus du travail d’écriture, il faut notamment relancer les attachés de presses, avoir un bon sens du relationnel… Et comme je suis tout de même un peu un ours autiste qui n’aime pas trop sortir de sa caverne ou du périmètre de son territoire… Pour que le site soit intéressant, il faudrait également d’autres chroniqueurs et quelqu’un qui s’occupe de la technique. Je n’ai pas le temps, ni les moyens technique pour le moment.

Tes prochaines actus ?

Nous assurons actuellement la promotion de la sortie en DVD de NERDZ. Nous enchaînons ainsi les séances de dédicaces à travers la France. Nous avons fait Paris et Lille. D’ici décembre, nous devrions nous rendre à Bruxelles, Clermont-Ferrand, Toulouse, Nice… J’espère que nous irons dans des endroits où nous ne sommes pas trop allés, comme l’Ouest de la France par exemple.

Puis, nous allons faire la première partie du concert des Rois de la Suède à Paris le 8 Décembre prochain au Petit Bain (une nouvelle salle dans une péniche). L’équipe de NERDZ va chanter sur scène les chansons de l’épisode musicale de la saison 4. Nous devrions faire également des petits sketchs entre les titres. Nous avions déjà expérimenté cela durant la dernière Japan Expo et nous nous étions bien amusés. Cela devrait être bien fun !


Autoportrait

Chroniqueur, réalisateur, acteur, animateur TV, scénariste, illustrateur, graphiste. Quelle est la casquette dont tu ne pourrais vraiment pas te passer ?

Je ne sais pas trop… C’est un tout… Je me sers d’une activité pour en nourrir une autre. Si j’avais plus de temps, j’aimerais même faire d’autres choses, comme apprendre à chanter ou à jouer de la musique. En ce moment je ne fais plus de TV et je le vis plutôt bien. Cela vient par cycle, parfois je ne dessine plus pendant des mois et d’un coup il faut à tout prix que fasse des illustrations.

Je sais que tu es un véritable téléphage. Quels sont tes programmes de prédilection ?

En série TV, je ne regarde pas trop les nouveautés, car j’ai trop peur de me mettre à en adorer une, puis d’être ensuite frustré si elle est déprogrammée (comme ce fut le cas pour la nouvelle série V). J’attends donc qu’une série ait du succès pour me manger 1 ou 2 saisons d’un coup. Mais c’est un risque, car je me fait souvent spoiler…

En ce moment je regarde comme beaucoup de gens les HOW I MET YOUR MOTHER, THE BIG BANG THEORY, MODERN FAMILY, THE WALKING DEAD, BREAKING BAD, DEXTER… Sinon je suis un très gros fan de SONS OF ANARCHY et de RAISING HOPE par le créateur de EARL.

A la TV j’aime bien regarder des trucs de merde pour me vider la tête. J’adore KOH LANTA et j’ai regardé la nouvelle saison de SECRET STORY quasiment jusqu’à la fin (jusqu’à ce que les manipulations de la production ne laisse plus de doutes sur qui allait gagner…). J’aime bien regarder Ruquier le samedi soir, pas pour l’animateur et ses jeux de mots, mais pour les débats amenés par ses snipers (anciens ou actuels). Dans le même genre, j’aime bien ÇA BALANCE A PARIS présenté par Eric Naulleau sur Paris Première, les débats passionné dans son émissions me donnent envie de voir des expos ou de lire des livres. J’aimerais bien être chroniqueur dans ce genre d’émission.

THE IT CROWND

Quels sites fréquentes-tu ?

Tout les sites que je visite régulièrement sont dans les liens de mon blog. Pour ce qui me touche moi, en plus de mon blog ou de Froggy’s Delight, je traîne régulièrement sur twitter et Facebook (j’ai une page publique et un profil perso juste pour les amis et collègues). J’ai une page Tumblr ou je poste une photo par jour, mais du coup je découvre pleins de choses extraordinaire via ce site. J’utilise beaucoup Instagram, une appli photo/réseau social autour de la photographie.

Sinon je vais tout les jours sur le blog de Francis Zegut, pour me tenir au courant de l’actu Rock. Je vais régulièrement sur Geek Art pour m’en prendre pleins les mirettes avec des superbes illustrations, puis je vais quotidiennement voir les Top 10 débiles sur www.oddee.com.

Pour les blogs BD, je vais pas parlez de Boulet, Penelope, kek, Diglee ou Margaux Motin car même si j’y vais tout les jours, tout le monde les connaît. Je conseillerais donc d’aller visiter le blog de Renart, un jeune auteur bourré de talent malgré sa couleur de cheveux…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.