Le 16 février prochain, l’intégrale de la saison 1 du remake de la série culte des années 80, V, sera enfin disponible en DVD et Blu-ray. Le 31 janvier dernier, Jane Badler était à Paris pour répondre à nos questions.

Elle a évoqué en français et en anglais son rôle récurent dans la série australienne NEIGHBOURS qui révéla notamment Kylie Minogue, sa carrière musicale et surtout le retour de la Bad-girl Diana dans la seconde saison de V.

Jane Badler durant la conférence chez Warner

Comment êtes-vous arrivée sur le remake de la série V ?

Lorsque j’ai appris qu’ils allaient refaire la série, j’étais très heureuse. Je me suis dit qu’il fallait que je fasse absolument partie du casting de cette nouvelle série. J’ai contacté les producteurs de la première saison mais ils ne souhaitaient pas faire revenir des acteurs de l’ancienne série. Puis, les nouveaux producteurs de la saison 2 ont décidé de faire appel à moi et j’ai pris l’avion de l’Australie pour les rencontrer. Mais, il a fallu que j’auditionne pour le rôle puisqu’il ne s’agissait plus de la même Diana.

Surprise de devoir repasser un casting ?

J’étais en colère et stressée mais je l’ai fait et je suis ravie d’avoir obtenu le rôle. Cela aurait été affreux si quelqu’un d’autre avait joué le rôle.

Pouvez-vous nous en dire davantage sur cette nouvelle Diana ?

La nouvelle Diana n’est plus aussi mauvaise qu’auparavant car c’est désormais Anna la « méchante » de la série. C’est dommage car j’aime jouer la méchante, je suis très bonne dans ce registre 😆

La robe rouge que vous porté dans V, est-ce un hommage à la première série ?

Définitivement. Il faut savoir que lorsque nous tournons une série, on essaie beaucoup de costumes et quand j’ai mis cette robe et que l’équipe m’a vu dedans, ils m’ont dit c’est celle-là. Mais mon look va évoluer au cours de la série, mes vêtements, mes cheveux…

Jane Badler et Morena Baccarin sur le tournage de V

Anna jouée par Morena Baccarin a souvent été critiquée par les médias, vous a-t-elle demandé des conseils ?

Non, elle ne m’a jamais rien demandé. C’est très difficile de reprendre le rôle de quelqu’un qui a été très populaire. Ce sont les fans de la première heure qui sont les plus virulents ceux qui découvre la série sont plutôt satisfaits de sa performance.

Quelle relation entretenez-vous avec Morena Baccarin sur le plateau ?

J’ai su qu’il fallait lui montrer rapidement que j’étais ravie d’être là, que ce n’était pas important pour moi d’être LA vedette car il y a beaucoup de concurrence dans la série entre nous. L’osmose s’est faite rapidement.

Serez-vous dans les tous les épisodes de la seconde saison ? Allez-vous enfin vous échapper des oubliettes ?

Effectivement, mon affreuse fille m’a enfermé dans les oubliettes du vaisseau pendant 15 ans Je suis en colère et je vais me venger. La différence entre elle et moi c’est que je sais comment utiliser les émotions humaines. Je souhaite redevenir Reine. Je serais dans les dix épisodes de la seconde saison.

Photo extraite d’une séance photos pour Vice Magazine

Qu’avez-vous pensé de la première saison ? Qu’est-ce qui va changer dans la nouvelle ?

La première saison est une magnifique production mais plutôt lente. La nouvelle est plus énergique, avec plus d’effets spéciaux, plus de rebondissements. Et bien sûr moi 😆

Est-ce que d’autres acteurs de l’ancienne série vont faire une apparition dans la saison 2 ? Avez-vous gardé des contacts ?

Je vois régulièrement June Chadwick (Lydia) et Faye Grant (Julie). En revanche, je n’ai pas revu Mark Singer depuis 20 ans. Il apparaît dans la saison 2 mais nous n’avons pas eu de scènes ensemble… Peut-être dans la saison 3. Lorsque je l’ai revu dans sa loge entrain de se faire maquiller c’était vraiment bizarre.

Êtes-vous restée en contact avec le créateur de la première série, Kenneth Johnson ?

Oui toujours. Je l’ai revu plusieurs fois ces dernières années. Cela a été dure pour lui que les séries se fassent sans lui. Il aimerait adapter la série en film… et pourquoi pas V THE MUSICAL à Broadway… car je chante aussi 😆

Êtes-vous nostalgique de la première série ? Pensez-vous que les fans vont être déçus par la nouvelle Diana ?

J’ai pensé à cette éventualité mais en tant qu’actrice j’ai besoin de relever des challenges. En revanche, je regrette de ne plus avoir les meilleurs lignes de dialogue.

Comment expliquez-vous l’engouement des spectateurs pour cette série 20 ans après ?

C’est difficile à expliquer. Dernièrement, j’ai vécu un moment très émouvant à Madrid lors d’une avant-première de la saison 2. J’ai une page Facebook très active et beaucoup de mes fans sont espagnols. Ce soir là, 1000 d’entre eux avaient fait le déplacement et les voir pleurer alors que nous ne nous sommes pas vus depuis 20 ans puisque je vis en Australie m’a beaucoup émue.

Jane Badler à l’avant-première de V à Madrid

Comment aviez-vous obtenu le rôle de Diana à l’époque ?

J’habitais à New York, je faisais un soap avec Alec Baldwin, THE DOCTORS. On m’a fait venir à Los Angeles parce qu’il ne trouvait pas le personnage de Diana. Je suis arrivée et lorsqu’on s’est vu avec Kenneth, un échange de regards à suffit. Parfois, l’audition est d’une moindre importance.

Que pensez-vous de cette mode des remakes de séries des années 80 ?

Je me demande toujours pourquoi refaire ce qui a déjà été fait. Souvent cela ne marche pas mais si on prend l’exemple de BATTLESTAR GALACTICA, cette série a été une réussite. Cela dit, j’ai fait MISSION IMPOSSIBLE, 20 ANS APRÈS, je suis dans le remake de  V, j’en suis ravie car je travaille. Le nouveau V est différent mais très bon.

Quel souvenir gardez-vous de votre rôle dans MISSION IMPOSSIBLE, 20 ANS APRÈS aux côtés de Peter Graves ?
Je garde de très bons souvenirs. La série m’a envoyé en Australie où je vis actuellement et où j’y ai rencontré mon mari.

Avez-vous des anecdotes marquantes concernant la série ?

Au départ lorsque j’ai quitté l’Australie et mon mari pour me rendre sur le tournage de V à Vancouver, je ne devais tourner que 2 épisodes. Finalement, j’y suis restée 4 mois… Sinon, j’ai une anecdote plutôt amusante concernant un sketch du Jace all Show. Ils sont venus sur le tournage afin de montrer à quelle point je pouvais être aussi méchante que Diana dans la vie. Pour le sketch, je devais manger une souris. Il s’agissait d’une véritable souris et elle avait vraiment peur, tellement, qu’elle m’a fait caca dessus. C’était vraiment très drôle.

D’ailleurs pouvez-nous nous parler de la fameuse scène du hamster que vous aviez tourné à l’époque de la première série.

Ce fut une scène compliquée à tourner. Il fallu construire des prothèses et des gens devaient se placer derrière moi pour actionner trois pompes, 2 jours de tournage ont été nécessaires pour la tourner. Pour la nouvelle série, cela a été beaucoup plus simple. Bien que cette fois-ci, je n’ai pas eu à manger de souris, j’ai laissé cela à Anna, il a fallu que je me positionne devant la caméra sous différents angles pour qu’on incruste en post-production ma mâchoire de lézard.

Avez-vous eu des difficultés à tourner avec le fond vert ?

Je n’avais jamais joué sur fond vert et c’était très difficile pour moi. Mais après un certain laps de temps, tu deviens très performant.

Qu’en est-il de la Saison 3 ? Marc Singer en fera-t-il parti ?

Je pense qu’il y sera. Il est à la tête un groupuscule anti-terroriste des États-Unis. Mais en ce qui me concerne cela reste à voir.

Est-ce que vous en avez marre que l’on vous parle de V ?

Non ! Mais, j’ai l’intention de revenir en France pour y parler de ma musique. Mon second album, « Tears again » qui sortira au mois de Mars est d’ailleurs très européen. Je vais signer un label français et j’ai prévue de chanter en France et en Belgique. On peut qualifier ma musique de mélodramatique pop. Vous pouvez écouter ce que je vais sur mon site janebadler.com. Je chante depuis l’âge de 5 ans mais j’ai commencé à enregistrer il y a 4 ans.

Jane Badler – Tears Again

Selon vous est-ce que V est une série féministe ?

Absolument. D’ailleurs, dans la science fiction les femmes sont souvent fortes et sexy.

Que pensez-vous des audiences plutôt décevantes de la série ?

C’est difficile d’avoir de grosses audiences lorsqu’il s’agit d’une série de science-fiction. Ce genre s’adresse à un certain public. Mais, c’est vrai que j’aimerais que beaucoup de gens la regarde car nous avons beaucoup travaillé dessus.

Est-ce que vous regardez vous des séries TV, si oui lesquelles ?

Je n’en regarde pas beaucoup mais si j’aime je l’achète et la regarde en boucle. J’aime notamment MAD MEN, ENTOURAGE ou encore THE WIRE.