Le 21e film de l’univers cinématographique Marvel sort ce mercredi 6 mars sur nos écrans. Ayant eu le privilège de voir CAPTAIN MARVEL en avant-première ce lundi, voici mon avis garanti sans spoiler.

Who run the world? Girls

Il aura fallu dix ans pour qu’une héroïne issue de l’écurie Marvel soit de nouveau seule en haut de l’affiche au cinéma. Depuis l’échec cuisant d’ELEKTRA produit par la Fox en 2009, elles étaient jusqu’ici reléguées aux seconds rôles ou aux séries (AGENT CARTER, JESSICA JONES). Cette fois-ci, les studios Marvel ont misé sur la plus puissantes d’entre elles : Carol Danvers aka Captain Marvel.

Welcome to the 90’s

Issus du cinéma indépendant, Anna Boden et Ryan Fleck (MISSISSIPPI GRIND) nous ramènent en 1995. A cette époque, l’agent Coulson (Clark Gregg) vient de débarquer au S.H.I.E.L.D. , Nick Fury (Samuel L. Jackson) a encore ses deux yeux et ne sait rien de la tragédie engendrée par Thanos (Avengers : Infinity War).

Quant à notre super-héroïne, elle se nomme alors Vers et ignore tout de son passé. Impliquée dans une guerre intergalactique opposant les Kree et les Skrulls, elle fait partie de la Starforce, une unité militaire d’élite kree, dirigée par le commandant Yon-Rogg (Jude Law).

Plus haut, plus loin, plus vite ?

Malheureusement CAPTAIN MARVEL n’est pas l’aventure de haut vol qu’on m’avait promise. Contrairement à Thor : Ragnarok ou aux Gardiens de la Galaxie, on ne retrouve pas ici de positions artistiques fortes. Les deux réalisateurs aux commandes se contentant de remplir sans flamboyance le cahier des charges d’un divertissement à gros budget.

Qui plus est, si Brie Larson (Kong : Skull Island) a su insuffler une détermination à toute épreuve et une amusante insolence à son personnage, il n’a toutefois pas suffisamment de profondeur pour qu’on s’y attache réellement.

Vaut-il le coup ?

Deux ans après Wonder Woman, le nouveau symbole de l’empowerment féminin séduit surtout grâce au savoureux duo Larson-Jackson, certains de ses effets spéciaux (le bluffant rajeunissement numérique), la présence d’un surprenant chat roux et celle du dernier caméo de Stan Lee.

Ancré parfaitement dans le M.C.U., CAPTAIN MARVEL offre également deux scènes post-générique qui font notamment le lien avec AVENGERS : ENDGAME prévu pour le 4 avril 2019. Rien d’autre à signaler !

Autour du film

Si tu es nostalgique des années 90 et que tu habites Paris, le bar-restaurant «Central Park 90’s» propose jusqu’au 20 mars prochain une série d’animations exclusives autour de CAPTAIN MARVEL (blind test, photocall, karaoké, retrogaming…)

Accès : 5, rue du Jour 75001 Paris.
✨ Mercredi 13 mars à 20h00 – Unplugged Music Soirée
✨ Dimanche 16 mars à 11H30 – Retro gaming et brunch régressif
✨ «Mission 90’s»
De 14h30 à 18h30 tous les jours sur les 2 niveaux supérieurs
De 9h00 à 12h00 le samedi sur les 2 niveaux supérieurs
Toute la journée le dimanche sur les 2 niveaux supérieurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.