Destination pas assez nature. Pas grand-chose à voir, à visiter. Lieu de passage pour se rendre ailleurs dans le pays. Avant de me rendre à Oslo cet été, j’avais lu un peu partout que cette cité scandinave ne valait pas le coup d’y passer plus de 2 jours.

A travers une série d’articles consacrée à la capitale norvégienne, j’espère vous démontrer le contraire. A venir :

  • une randonnée le long de la rivière Akerselva
  • une virée dans la forêt de Nordmarka
  • une escapade sur les îles de Gressholmen et Hovedøya
  • et enfin une balade sur la presqu’ile de Bygdøy

Mais avant cela, arpentons ensemble les rues de la ville du Tigre (Tigerstaden).

Tigre de bronze d’Elena Engelsen pour le millénaire d’Oslo en 2000

Capitale verte de l’Europe pour 2019, Oslo relève brillamment le pari d’une ville sans voiture avec son solide réseau de transports en commun. De plus, le peu de véhicules présents est majoritairement électrique ou hybride. On peut donc circuler sans crainte en vélo sur les pistes cyclables. Avec 25°c en moyenne au mois de juillet, on apprécie grandement de ne pas être incommodé par les gaz d’échappements.

Se déplacer

  • Navettes Aéroport
    Il y a deux aéroports mais Gardermoen (Oslo Lufthavn) est le plus pratique.
    Entre navette Flytoget, bus ou train, préférez les trains NSB
    93 NOK/billet – Toutes les 30 minutes – Trajet de 23 minutes jusqu’à Oslo-S (gare centrale)
    Bon point : Leur RER est propre, a du Wifi et même des distributeurs de boissons/bouffe

Tramway devant la cathédrale d'Oslo

  • Transports sur place
    Tramways (Trikker), ferries, bus et métros (T-bane) sont gérés par Ruter.
    Un guichet Ruter est présent à l’aéroport juste avant celui de NSB
    Ticket 55 NOK – Pass 24h 90 NOK – Hebdo 240 NOK + 50 NOK pour la carte magnétique
    Bon plan : optez pour les navettes fluviales Ruter pour profiter du fjord et de ses îles

On ne l’a pas testé mais il existe un système de location de vélo semblable à Vélib’. Le même vélo peut uniquement être utilisé pendant 45mn. Passé ce délai, il faudra le ramener dans une station et en emprunter un autre. Oslo Bysykkel (49 NOK Pass 24h – 99 NOK Pass 3 jours – 299 NOK Pass Saison d’avril à fin novembre)

Où dormir

Hôtel Best Western City Plus (Kirkegata 30, 0153 Oslo, Norvège, Oslo – à partir de 63€ la nuitée – www.wyndhamhotels.com). Idéalement situé à deux pas de la gare centrale, du fjord, de la rue piétonne de Karl Johans et juste en face du magasin geek Outland 😆

Ici, le petit déj’ est servi sous forme de buffet. J’ai aimé pouvoir goûter des spécialités locales comme leur délicieux pain de seigle. Notez que le soir et le midi, leur restaurant propose même des menus végétariens, végétaliens et sans gluten.

Histoire de faire des économies sur la bouffe, on a choisi le studio de 26m2. A disposition, TV, Wi-Fi gratuit, produits de bain, sèche-cheveux, bouilloire, four micro-ondes, plaques, frigo, ustensiles de cuisine et matériel de repassage.

chambre studio de l'hôtel best western city plus Oslo

Il ressemble à une chambre d’étudiant mais il n’y a rien à redire niveau propreté et confort. Le studio ne donnant pas sur la rue, on a dormi comme des loirs. Autre point positif, le personnel est toujours souriant et dispo 24h/24.

Activités gratuites à Oslo

Préférant les balades aux musées, on n’a pas investi dans l’Oslo Pass qui combine visites et transports. Cela dit, il y a suffisamment de choses à voir gratos pour s’en passer.

Tout est à portée de pied mais au cas où les transports à proximité sont indiqués.

  • Ekebergparken
    23 Kongsveien – Station tramway 18 ou 19 Ekebergparken – www.ekebergparken.com
    Le tramway vous dépose juste devant. Surplombant le fjord d’Oslo, le parc Ekeberg offre une vue imprenable sur le centre-ville. Ouvert 24h/24, cet espace verdoyant de 26 hectares accueille aussi une importante collection de sculptures. De Rodin à Renoir en passant par Abramovic, un musée à ciel ouvert gratuit.









  • Botanisk hage
    Sars’ gate 1 – Station métro Tøyen – www.nhm.uio.no
    Serres, jardins alpin et viking ou encore potager. Situé près du Musée Munch, le jardin botanique permet d’admirer 7 500 espèces végétales. Coup de cœur : les papillons présents dans les serres et les écureuils roux qui squattent les arbres du parc.







  •  Vigelandsparken
    Station tramway 12 Vigelandsparken – www.vigeland.museum.no
    A l’autre extrémité de la ville, le très fréquenté parc Vigeland est suffisamment grand pour qu’on puisse en jouir tranquillement. On y trouve plus de 200 œuvres en bronze, granit et fer forgé conçues par Gustav Vigeland. Apparemment, il n’aimait pas beaucoup les gosses 😆









  • Det Kongelige Slott
    Slottsplassen 1 – Station tramway 13, 19 National Theater – www.kongehuset.no
    Remontez l’avenue Karl Johans. Après l’Assemblée nationale norvégienne (Storting), l’hommage amusant de Lars Ø. Ramberg à notre pays, le théâtre National (Nationaltheatret) et l’Université d’Oslo, voilà le Palais Royal qui se dresse devant nous. Du 18 mai au 1er octobre, ses jardins sont en accès libres de 7h à 20h. On peut également assister à la relève de la garde qui a lieu tous les jours à 13h30.









  • Akershus Festning
    Bât 18, forteresse d’Akershus – Station tramway 12 Kontraskjæret – www.akershusfestning.no
    Érigée par le roi Håkon V en 1299, la forteresse d’Akershus empêcha l’invasion de la cité depuis la mer jusqu’au XIXe siècle. Aujourd’hui, c’est une base militaire. Comptez 1h pour en faire le tour.










  • Aker Brygge
    Station tramway 12 Aker Brygge
    Voici le quai où les ferries Ruter relient les îles environnantes. Autrefois, cette zone abritait l’un des plus grands chantiers navals de Norvège. Désormais, c’est l’un des endroits les plus animés de la capitale. Spots touristiques : le centre Nobel de la Paix (Nobels Fredssenter) et la façade en brique de l’Hôtel de ville (Rådhuset).



  • Den Norske Opera & Ballett
    Kirsten Flagstads plass 1 – Station tramway 12 Dronningens gate
    Posé sur les flots, l’Opéra-Ballet de Norvège. Envie de déambuler tranquillou sur son toit recouvert de marbre blanc italien ? Le soir en semaine, l’endroit est désert.
    Le bon spot : Jusqu’en octobre 2018, profitez du projet SALT  installé en face de l’Opéra, le long de la promenade de Langkaia. Au programme, de l’art avec The Artic Pyramid (animation sonore tous les jours de 23h à 11h et le dimanche 11h à 15h), un café-bar (le Naustet 7j/7 de 11h à 23h), des concerts ainsi que des saunas à bois (Cf : photo avec Alex).







Manger

Grosse déception ! Les osloïtes adorent la Junk Food et… la mayonnaise. On pensait manger aussi sainement qu’à Helsinki. C’est raté !

En revanche, on a adoré le système de notation mis en place par les services d’hygiène affichant la propreté des cuisines des restaurants. Mieux encore, l’évaluation en question est faite régulièrement.

systeme notation hygiène d'Oslo

Pour les courses, direction les supérettes Rema 1000 réparties dans la ville ou les Kiwi et Coop de la gare centrale. Préparez-vous a beaucoup de produits industriels à l’américaine ainsi que des fruits et légumes hors de prix. Après 18h le soir et tous les dimanches, la vente d’alcool y est interdite.

  • Flavours Food Market
    Jernbanetorget 1 – Oslo Sentralstasjon
    Au sein d’Østbanehallen, l’ancien hall de la gare, on trouve des restaurants ainsi que cette boutique qui vend de très bons sandwichs et des produits healthy.

hall gare oslo s

  • Spis Sunt Café
    Ekebergveien 99 – Station tramway 18 ou 19 Jomfrubråten
    Lors de notre balade dans Ekebergparken, on a testé ce café jouxtant un petit parc animalier et un centre équestre.
    Menu : sandwichs avocat-œuf-pesto et chorizo-pesto (85 NOK x2) + gaufre choco-banane (55 NOK) + jus de pomme (35 NOK x2) + Kanelsnurr (35 NOK) = 330 NOK.
    Le plus : Tout est fait sur place et le pain est délicieux.

déjeuner Spis Sunt Café d'Oslo

  • Carmel Grill
    Dronningens gate 27 – Station tramway 12 Jernbanetorget – carmelgrill.no
    Niché au cœur des arcades circulaires extérieures à la cathédrale d’Oslo, ce kébab est ouvert de 9h à 6h.
    Deux menus (assiette + soda) = 300 NOK.
    Bonus : Taux d’hygiène irréprochable.

Carmel Grill à Oslo

  • Illegal Burger
    Møllergata 23 – Station tramway 12 Brugata – Ouvert 7j/7 de 14h à 23h
    Facile de le rater car il n’a pas d’enseigne à l’extérieur. Sa petite salle sent le graillon mais les burgers sont hyper bons.
    L’addition : Burger Blue cheese (108 NOK) + burger Hot Mama deluxe (111 NOK) + 2 frites (84 NOK) + 2 suppléments guacamole (50 NOK) + jus de pomme (38 NOK) + bière illegal (50 NOK) = 441 NOK.
    Petit plus : ils ont leur propre bière et un burger végétarien.

illegal burger à oslo

  • Skansen Café
    Rådhusgata 32 – Station tramway 12 Aker Brygge – www.cafeskansen.no/en
    Installés en terrasse près de la forteresse, on s’est régalé. Cerise sur le cupcake, personne à côté de nous, une chouette serveuse et du beurre salé.
    Menu : Saumon sauce safran et purée de patate (252 NOK) + entrecôte servie avec des asperges et des patates (318 NOK) + gâteau au chocolat (98 NOK) + fraises mascarpone (102 NOK) + bière brune locale Nøgne Ø Porter (161 NOK) + jus de pomme Søbogaard (58 NOK) = 989 NOK.
    On aime : Le restaurant bosse avec des producteurs locaux et souvent bios

diner à Skansen Café à Oslo

A l’instar de Paris, manger au restaurant dans la capitale norvégienne revient vite cher. Sachez ainsi que les dîners en dessous de 160 NOK (17€) et les bières en dessous de 80 NOK (8€) sont considérés ici comme bon marché.

On a également testé un stand au marché Mathallen de Vulkan et le Kafé Seterstua de Frognerseteren mais je vous en parlerai plus tard.

Shopping

Reliant la gare centrale au Palais Royal, Karl Johans Gate concentre la plupart des boutiques. A proximité, de nombreux centres commerciaux tels que Oslo City, Byporten ou encore GlassMagasinet complètent l’offre. Il est possible de régler quasiment partout, même pour un petit montant, avec une carte VISA.

La Norvège ne faisant pas partie de l’Union Européenne, vous pouvez prétendre à la détaxe de vos achats. Le montant minimum dans une boutique est de 315 NOK pour les marchandises ordinaires et de 290 NOK pour les produits alimentaire.

Mondialisation oblige, les magasins style Sostrene Grene proposent les mêmes produits qu’en France. Tentez plutôt Norway Designs ou House of Oslo.

  • Outland
    Kirkegata 23 ou Storgata 26 – www.outland.no
    En face de notre hôtel, cette librairie Geek propose pas mal de goodies Game of Thrones. Rassurez-vous, la plupart des livres sont en anglais.


  • Eldorado Bokhandel
    Torgatta 9A – www.eldo.no
    Depuis 2012, la plus grande librairie indépendante de Norvège a investi cet ancien cinéma datant de 1891. Répartis sur quatre étages, une grande sélection de livre pour enfants, un café et un restaurant. J’ai acheté là-bas un joli livre de contes à 349 NOK.
    Le plus : la salle de cinéma pour occuper les enfants.


  • Heimen Husfliden GlasMagasinet
    Stortorvet 9 – www.heimenhusfliden.no
    Envie d’un pull et de grosses chaussettes en laine ou encore d’un souvenir authentique ? Ce n’est pas donné mais c’est du made in Norway. Les locaux achètent d’ailleurs ici leur costume traditionnel pour la fête nationale du 17 mai.
    Bon plan : propose la détaxe


T’es encore là ? Je t’avais dit qu’Oslo avait beaucoup de choses à offrir. Et ce n’est que le début 😆

A suivre, une excursion verte jusqu’au lac de Maridalsvannet où on croisera un repère de hipsters (Grünerløkka), le centre gastronomique de Vulkan et des chutes d’eau.

Une réponse

Laisser un commentaire