Le magazine friand de découvertes
© 2006-2021 SHUNRIZE.com

Très Court International Film Festival 2021

La 23e édition du Très Court International Film Festival aura lieu du 4 au 13 juin prochains. Après avoir été repensé l’an dernier en version 100% digitale, il revient cette fois-ci sous une forme hybride.

Tandis que la pandémie fait encore des ravages, l’édition 2021 du grand rendez-vous annuel des courts-métrages dont la durée n’excède pas 4 minutes aura bel et bien lieu. Planifier un festival dans un tel contexte pose de sacrés défis. Autrice et journaliste, Anne-Sophie Jacques qui officie pour la première fois en tant que coordinatrice du festival nous en dit plus.

Reprendre les rênes a été difficile ?

J’avoue que ce fut rock ‘roll ! Il a fallu à la fois découvrir les nombreuses facettes du festival. Tout en jonglant avec les incertitudes, la lassitude ou encore la fatigue engendrées par la situation sanitaire. Cependant, Cheyenne, Célia, Claudie, Paul, Marc et moi n’avons jamais perdu notre enthousiasme. Contrairement à de nombreuses structures culturelles, nous avions la chance de pouvoir travailler sur cette 23e édition. Ensuite, c’est cool de voir des films toute la journée ! Il y a une véritable magie dans les Très Courts qui donne du baume au cœur. Certains films sont puissants. Ils restent en tête longtemps et bouleversent à jamais.

En France, il y aura bien des séances en public.

Aura-t-on droit à des séances en salle en France ?

Oui ! Malgré le manque de visibilité sur la réouverture des salles, nos villes partenaires nous ont soutenues. Si certaines proposeront une version en ligne, il y aura bien des séances en public. Notamment à Chambray-lès-Tours, Cluny, Bois d’Arcy, Caderousse, Die, Draguignan, Saint-Jean-de-Monts, Saint-Paul-lès-Dax, Palaiseau, dans le Pays de Morlaix et même au Mont-Dore en Nouvelle-Calédonie. Près de 60 villes réparties dans le monde diffuseront le festival. Un exploit ! C’est également une joie de savoir que les films voyageront en Inde, en Amérique centrale, en Chine, à Los Angeles, en Italie, en Roumanie, en Irlande… L’autre très bonne nouvelle étant qu’une projection des films du Défi 48h Très Court Environnement et ceux de la Compétition Internationale aura lieu le dimanche 13 juin à partir de 17h au cinéma les 7 Parnassiens à Paris.

Compétition Paroles de Femmes : “Quoi qu’il arrive” de Mathilde Cotillon (France)

Quelques mots sur les Jury 2021

Ils sont super ! Celui de la Compétition Internationale est présidé par Audrey Dana. A ses côtés, il y a le scénariste Maxime Berthemy, la comédienne Lolita Chammah, le monteur Guillaume Lauras, le compositeur Nathaniel Mechaly, la compositrice Audrey Ismaël, le chef déco Jérémie Duchier, la productrice Vanessa Van Zuylen ainsi que les journalistes Louise Wessbecher et Maryline Letertre. Quel bonheur de pouvoir de partager cette magie, de discuter ensemble des films, d’argumenter sur leur qualité, leurs portées, leurs messages… D’autant plus que cette année, le choix fut très compliqué. Du côté du Défi 48h Très Court Environnement, il est parrainé par l’association Horizons fondée par Pablo Servigne, Alexandre Mahfoudhi et Nikita Smith. Mais aussi par Salima Yenbou, Benoît Biteau, Damien Carême et Gwendoline Delbos-Corfield, quatre eurodéputées du groupe Les verts/ALE qui remettront une Mention spéciale pour une Europe écologiste.

Entre petits et grands écrans

La 23e édition du Très Court International Film Festival se déroulera donc dans 58 villes et 15 pays. Cette année, tu pourras avoir accès aux séances en ligne ou assister à celles prévues en présentielles. Pour cela rendez-vous sur la carte interactive de trescourt.com mentionnant tous les lieux participants.

Avec 160 films très courts au programme, tu auras l’embarras du choix. Ces derniers sont répartis dans 3 programmes en compétition : InternationalParoles de FemmesDéfi 48h Très Court Environnement. Ainsi que 4 sélections hors compétition : FrançaiseFamilialeIls ont osé «Trash & Glam» et Documentaire. A chaque fin de séance, tu auras la possibilité de soutenir tes 3 films préférés.

Enfin, tous les films primés bénéficieront d’une diffusion nationale, de une à deux semaines au cinéma, dans le réseau des salles partenaires de l’Instant Très Court.

Photos © Antoine François, Mathilde Cotillon & TCIFF

Laisser un commentaire

Total
1
Share