Idéalement situé à la sortie du métro Goncourt (Ligne 11), L’Étage se cache au premier étage d’une façade discrète, gardée par deux imposants vigiles, qui laisse à penser qu’il s’agit davantage d’une boite de nuit que d’un restaurant. Dès lors, il serait dommage de passer à côté de cet endroit singulier qui fut autrefois un cinéma. En effet, la décoration moderne et l’ambiance très chaleureuse dégagée par ce spacieux loft de 300 m² en font l’endroit idéal pour passer une excellente soirée entre amis.

A la fois bar, restaurant, salle de concerts et club le week-end à partir de 23h30, L’Étage pourra éventuellement vous déstabiliser si vous désirez manger dans un calme monacal. Sinon, vous apprécierez sûrement sa programmation musicale éclectique qui accueille DJs, concerts d’artistes confirmés et jeunes talents de la scène française. Jeudi dernier, nous avons pu ainsi nous replonger dans les années 90. Hip Hop, Soul, New Jack ou encore R’n’B, les sons de notre adolescence étaient pour notre plus grand plaisir au rendez-vous.

Ici, le personnel est plutôt avenant et se soucie régulièrement de votre confort sans pour autant être omniprésent. Les fumeurs seront aussi heureux d’apprendre qu’un fumoir existe au sein même de l’établissement.

La carte se veut gourmande et créative en mêlant cuisine française et cuisine asiatique. Côté prix, les entrées varient entre 12 et 14€, les plats entre 20 et 29€ et les desserts sont à 12 et 13€. Concernant les boissons, comptez 5€ pour les softs, jusqu’à 14€ pour les cocktails et entre 4€ le demi à 8,50€ la pinte de bière.

Les cocktails choisis pour notre repas sont très bons, seul bémol : la purée de kiwi est en fait du sirop.
En entrée, le tartare de saumon et de bar est copieusement servi et effectivement coupé au couteau. Assaisonné juste comme il faut, il suffit amplement pour ceux qui souhaitent prendre seulement une entrée et un dessert.
En revanche, si les dés de filet de thon en croute de sésame sont délicieux, la quantité servie est très insuffisante pour le prix.

Nous poursuivons avec le filet de rumsteck grillé cuit à la perfection. Une belle pièce de viande tendre et goûteuse. Le filet de St-Pierre grillé, quant à lui, gagnerait à jouir d’un tout autre assaisonnement, car trop chargé en sel et en huile.

Enfin, les becs sucrés risquent d’être un peu déçus par les desserts car les nôtres ne nous ont pas laissés un souvenir impérissable. Globalement, si leurs prix ne conviennent vraiment pas à toutes les bourses, les plats sont toutefois biens réalisés et de qualités. A essayer au moins une fois pour un repas entre amis dans une ambiance festive !

Au menu

  • Cocktail alcoolisé Kiwicolada (Rhum, noix de coco, sucre de cannes, purée de kiwi) à 12€
  • Cocktail alcoolisé Zanzibar (Vodka, sucre de canne, purée de kiwi et jus d’orange) à 12€
  • Tartare de saumon légèrement fumé et de bar au couteau & condiments au thym à 14€
  • Dés de filet de thon en croute de sésame & Salade de jeunes pousses à l’huile de sésame à 14€
  • Filet de St-Pierre grillé & Poêlée de légumes à l’huile de truffe à 29€
  • Filet de rumsteck grillé & frites maison, sauce au poivre à 23€
  • Moelleux au chocolat sorbet à la noix de coco à 13€
  • Crumble aux fruits rouges glace à la vanille à 12€
    Total : 129€

S’y rendre

77, rue du Faubourg du Temple 75010 Paris
Horaires d’ouverture : Ouvert dès 19h. Fermé dimanche et lundi.
Tarifs : Formules entre 35 et 45€
Réservations : 01 44 84 07 86 – L’Étage

2 Réponses

  1. Morgane

    J’aime énormément le décor. Les dés de filet de thon en croute de sésame ont l’air vraiment bons !

  2. Caro

    Même si ça à l’air très bon, vu les prix ça sera plutôt pour prendre un verre !