Samedi 28 février. En dépit des pluies éparses prévues en Ile de France, on décide de faire une randonnée dans les Yvelines. Direction Versailles pour découvrir les étangs de la Bièvre.

Lorsqu’on évoque Versailles, on pense immédiatement à son château, à son parc de 800 hectares ou encore à la fameuse pièce d’eau des Suisses. Pourtant, il y a bien des choses à voir en périphérie. Suis-nous pour une balade en pleine nature à la découverte des étangs de la Bièvre.

Départ : Versailles-Chantiers, RER C ou Lignes N et U
Arrivée : Versailles-Château-Rive-Gauche, RER C
Durée estimée : Moins de 6h
Distance estimée : 18 km
Balisage : blanc-rouge

MAISON FORESTIÈRE DE CERF VOLANT

Depuis la gare de Versailles-Chantiers, on suit le balisage blanc-rouge menant à l’extrémité de la rue Édouard Charton. A l’orée du Bois Saint-Martin, on emprunte le sentier du GR 11 jusqu’à la maison forestière du Cerf-Volant. Le sol étant relativement sec, on ne rencontre pas de difficultés particulières sur cette portion qui surplombe la ville.

BOIS DU CERF-VOLANT

On traverse la D 938 pour entrer dans le Bois du Cerf-Volant. Après avoir cheminé une centaine de mètres sur le sentier du GR 11, on poursuit sur le PR 14 (balisage jaune).

La première côte qui se dresse devant nous culmine à 180 mètres. Le petit relâchement hivernal se fait alors douloureusement ressentir. La route à haute circulation qui passe tout près atténue fortement l’aspect dépaysant de notre promenade. On passe bientôt sous la N 12 et on tourne à gauche.

BOIS DE SATORY

Une fois la D 91 traversée, on longe la voie ferrée qui borde le Bois de Satory. En chemin, on bifurque à droite vers l’Allée du potager pour faire quelques photos de la Pièce d’eau des Suisses. Bordée de vastes pelouses et d’allées de platanes, elle est à cette heure-ci déserte. Creusé entre 1679 et 1682 par un régiment de Gardes-Suisses qui lui a laissé son nom, ce bassin de 13 hectares était destiné à embellir la perspective sud du château dans le prolongement de l’Orangerie.

En reprenant la route vers l’extrémité du bois, on rencontre encore pas mal de côtes. Au sommet de l’une d’entre elles, on peut y admirer le Château de Versailles.

Après cette petite pause bien méritée, on redescends jusqu’à la porte du Bois-Robert qui débouche sur Saint-Cyr-l’École. Note que tu peux à ce moment-là rejoindre la gare de St Cyr en prenant le sentier GR 11 à droite.

LES ÉTANGS DE LA HAUTE VALLÉE DE LA BIÈVRE

La randonnée se poursuit à gauche sur la route forestière de la fontaine Blanche qui longe le ru du Bois Robert (balisage blanc-rouge).

On aperçoit rapidement l’étang du Moulin à Renard qui fait partie des étangs de La Minière. Aux côtés de l’étang Braque et l’étang du Val d’Or, ce plan d’eau faisait jadis partie des canalisations alimentant les Grandes eaux de Versailles.

On décide de profiter d’une de ses tables de pique-nique pour y déjeuner. Cygnes, canards, poules d’eau, mouettes ou encore cormorans. Ici, les berges de l’étang abritent de nombreuses espèces d’oiseaux.

Un peu plus loin se trouve un second étang, celui du Val d’Or. Doté d’une superficie de 5 hectares, cet ancien marécage aménagé en 1668 est quant à lui le paradis des pêcheurs. Au menu : goujons, truites arc en ciel ou encore gardons.

Après les étangs de La Minière, la Bièvre poursuit son cours en se jetant dans l’étang de la Geneste. Situé sur le territoire de la commune de Buc, il a été creusé en 1948 pour protéger la ville des inondations.

On y croise un rouge-gorge qui semble prendre la pause devant notre appareil et on regrette de ne pas avoir emmené un plus gros objectif pour lui rendre hommage.

RETOUR À VERSAILLES

Encore quelques côtes au programme et on amorce le retour vers la gare de Versailles-Château-Rive-Gauche, en suivant toujours le balisage du GR 11.

On passe le carrefour de Sebaque et on rejoint une nouvelle fois la maison forestière du Cerf-Volant, puis le centre-ville de Versailles. Heureusement pour nous Météo France s’est planté car on a passé la journée au sec !

Cette randonnée ne s’adresse vraiment pas à tout le monde à cause de ses nombreuses côtes à gravir. Prévois de bonnes chaussures de marche car certains passages sont assez compliqués en baskets.

Coincés entre le plateau agricole de Guyancourt au sud et le camp militaire de Satory au nord, la haute vallée de la Bièvre et ses trois étangs offrent une balade nettement plus agréable que la portion du PR 14. C’est pourquoi, on te recommande de la délaisser et de commencer plutôt ta randonnée à partir de la gare de St Cyr en empruntant le GR 11.

plan randonnée Les étangs de la Bièvre

2 Réponses

  1. frederic

    Bonsoir,

    Nous avons essayé votre parcours, en partant de saint cyr, jusqu a Versailles Chantiers,

    Nos différences, nous avons longé les étangs par le nord à chaque fois.
    La balade était agréable, entre le 2eme et le 3eme, nous sommes restés le long de la rivière, c’était très beau, mais le chemin est étroit, ( à faire par beau temps ).

    Seul point négatif, apres le troisieme étang, nous sommes passés par la ville de Buc, dommage il aurait fallu prendre comme vous.

    Au final pres de 4h de balade pour : laisser la voiture à Versailles Chantiers, prendre le train pour saint cyr, la balade en longeant les étangs par le nord, notamment la belle partie entre le 2eme et le 3eme, puis l’erreur de passer par Buc.

    Ps : 3 mulots , et un écureuil sur le parcours.
    Ps2 : la maman était épuissée, elle nous a fait passé par Buc, ( ne céder pas les papas, cela rallonge) , le fils de 4ans, a l’alterner les bras et la marche, mais 4h c’était trop plus lui .

    Cordialement, et bonne continuation

    • Valérie Levilain

      Bonjour Frédéric,
      Ravie que cette balade autour des étangs vous ait plu même si elle s’est avérée plus longue que prévue. En tout cas vous avez été plus chanceux que nous en y croisant des mulots et un écureuil 🙂
      A bientôt.