On continue notre découverte du GR 26 qui chemine dans les Yvelines. Cette troisième étape nous emmènera de Mantes-la-Ville à Rosny-sur-Seine.

A partir la gare Saint-Lazare via la Ligne J, il faut compter 51 minutes de trajet pour rejoindre la gare de départ de cette randonnée.

Départ : Mantes-Station, Ligne J
Arrivée : Rosny-sur-Seine, Ligne J
Durée estimée : 5h
Distance estimée : 17 km
Balisage : blanc-rouge

LA VALLÉE DE VAUCOULEURS

Afin d’éviter de reprendre le chemin de la semaine précédente, on a choisi de commencer la rando en passant par la route de Houdan. Au sud de Mantes, les maisons rurales ont laissé la place à des constructions plus modernes et dénuées de charme.

Après la mairie, on retrouve néanmoins l’Église Saint-Étienne (XIIe siècle – XXe siècle). Fondée en 974, cette paroisse d’inspiration romane a subi de nombreuses additions et reconstructions. On hâte ensuite le pas car il n’y a pas grand-chose à voir dans le coin.

Autrefois, 12 moulins jalonnaient les rives de la Vaucouleurs à Mantes-la-Ville. Au numéro 171, on retrouve l’ancien Moulin de Bel-Ebat rebaptisé Moulin de la Reillère (XVIIIe siècle – XIXe siècle). Aujourd’hui, il fait office de restaurant gastronomique.

Un peu plus bas, au croisement de la D 983, le Moulin Des Bourgognes. Ce domaine privé abrite désormais une écurie de propriétaires avec manèges et club-house. On prend à droite l’impasse du Soleil levant pour rejoindre le sentier des Rades et le GR 26. Enfin un peu de verdure ! Une fois encore c’est par une belle ascension qu’on débute sérieusement cette journée.

l’Église Saint-Étienne à Mantes-La-Ville

MANGNANVILLE

Entre Soindres et Magnanville, on domine la vallée. Le soleil cogne fort sur nos crânes mais on se réjouit du calme offert par ce vaste plateau céréalier. Une fois la D 928 traversée, on décide de déjeuner près du Centre équestre pour profiter de son point de vue bucolique. On poursuit ensuite jusqu’à l’orée du bois des Terriers et on débouche sur le joli vallon des Larris.

centre équestre de Mangnanville plateau céréalier de Mangnanville bois des terriers vallons des Larris

JOUY-MAUVOISIN

Le sentier du GR 26 passe en bordure de Jouy-Monvoisin. On choisi d’y faire un tour en passant par la rue des Bertins. Situé à 6 kilomètres de Mantes, ce village fleuri est composé de pavillons récents et de deux exploitations agricoles.

Face à la mairie et à l’école se dresse l’Église Sainte-Foi. Construite au XIIe siècle, elle possède une tour de clocher ajoutée au XVIe siècle et un petit cimetière qui s’étend du côté sud.

Au croisement de la route de Fontenay et Perdreauville, une grange flanquée de deux puissants contreforts témoigne de la présence d’un ancien Manoir seigneurial (XVe siècle – XVIe siècle). Avant de récupérer le sentier, on tombe sur un Lavoir en pierre du XIXe siècle et une fontaine. Puis, c’est reparti pour une balade à travers champs !

l’Église Sainte-Foi à Jouy-Monvoisin Manoir seigneurial à Jouy-Monvoisin Lavoir en pierre à Jouy-Monvoisin Fontaine à Jouy-Monvoisin

FORÊT DE ROSNY-SUR-SEINE

Voici le bois des Beurons qui appartient à la forêt de Rosny. Quel bonheur de jouir de sa fraîcheur ! Une allée pavée envahie par l’herbe conduit bientôt aux vestiges du Château de Beuron (XVIIe siècle) où naquit le ministre d’Henri IV, Maximilien de Béthune, futur Sully. Tout autour, dans ce qui fut le parc du château, un parcours de découverte botanique a été aménagé.

On s’enfonce un peu plus dans la forêt pour découvrir le fameux Chêne Mademoiselle. Selon la légende, ce chêne pubescent âgé de 300 ans et mesurant 15,50 mètres fut planté à l’emplacement où le roi Henri IV retrouva Sully à son retour de la bataille d’Ivry.

On descend jusqu’à Petit-Perdreauville, puis Apremont. Un manque d’attention ajoute ici 3 kilomètres supplémentaires. En effet, on poursuit sur le GR 26 au lieu de suivre le sentier forestier menant à la gare de Rosny-sur-Seine…

Une fois de retour sur les bons rails, le chemin en sous-bois, rempli de cailloux, se révèle un peu sportif. On atteint bientôt la ville par la rue Jean Jaurès. Au 29, retrouve la boutique de la Ferme de Beauvoyer. Tenue par Christian et Sarah Le Coq, elle propose notamment des fruits et légumes bio.

bois de beuron Château de Beuron façade Château de Beuron Chêne Mademoiselle dans la forêt de Rosny

Champs, vergers, forêts, routes goudronnées, chemins de terre et de pierres. Peuplée de contrastes harmonieux, tant en terme d’échelle que d’atmosphère, cette randonnée charme par la diversité des terrains qu’elle emprunte.

Le summum ? Arpenter une plaine ondulée tapissée de cultures avec cette impression d’être seuls au monde. On te recommande vivement de te badigeonner les jambes de produit à moustiques pour les passages dans des bois un peu humide et le reste du corps de crème solaire pour ceux en plein soleil.

© Crédits Photos – S H U N R I Z E.com

2 Réponses

  1. granouche

    Superbe toutes ces randos!!!!! il faudrait que l’on s’y mette un peu aussi lol

    bizzzz
    granouche (adeline)