Connais-tu La Bossapas® ? Il s’agit d’une rando sportive de 35 km organisée par la FFRandonnée. Avec 1200 mètres de dénivelé positif, elle traverse trois forêts et bois des Hauts-de-Seine. On te propose d’emprunter les 8 km qui couvrent à la fois la forêt de Meudon et le bois de Clamart.

A 40 minutes de Paris, ce parcours est accessible depuis la station de bus Tapis Vert desservit par les Bus RATP 289, 389 et 390 (Zone 3). Un itinéraire en boucle qui donne l’occasion de parcourir les bois honorés par Georges Brassens dans « Au bois de mon cœur ».

Départ & Arrivée : Tapis Vert, Bus 289, 389
Durée estimée : 4h
Distance estimée : 8 km
Balisage : jaune

Le sentier débute en lisière de Meudon-la-Forêt où se dresse un ensemble HLM. A deux pas de là, le Tapis Vert créé au XVIIe siècle par le Nôtre. Cette coulée verte qui faisait partie des jardins du Château de Meudon offre une perspective jusqu’à l’Orangerie du domaine royal.

Forêt Domaniale de Meudon. Après avoir croisé un écureuil de Corée (aussi appelé Tamia de Sibérie), on débouche sur l’Étang de Triviaux particulièrement prisé des peintres. La faune aquatique de cette étendue d’eau est principalement constituée de brochets, sandres, carpes et perches. On trouve à proximité le Rendez-vous des Pêcheurs qui sert des plats faits maison.

On s’enfonce ensuite dans le Bois de Clamart où ont été tournées des scènes du film CONTRE-ENQUÊTE réalisé par Franck Mancuso avec Jean Dujardin. Il abrite de beaux chênes et châtaigniers auxquels se mêlent, bouleaux, charmes, ormes, frênes et merisiers.

Non loin de la rue Brignole Galliera se cache le Théâtre de verdure. Édifié en 1946 par l’ONF à des fins culturelles, cet amphithéâtre en plein air n’a finalement accueilli que trois ou quatre représentations théâtrales et un match de boxe. Au croisement avec la rue Émilienne, on aperçoit la Tour Eiffel.

A proximité de la route du Pourtour, voici le Réservoir de Fleury datant de la fin du XIXe siècle. A l’époque, il fournissait le village de Fleury et était alimenté par l’étang de Chalais. Aux abords de la route de la Fontaine aux Lynx, l’unique vestige des guinguettes où venaient danser les parisiens : la Fontaine Sainte-Marie.

On contourne ensuite l’Étang de Chalais. Situé dans l’axe du Tapis vert, il est fréquenté par une association de pêcheurs et est inaccessible au public. Juste à côté, un bâtiment dont l’architecture industrielle est typique du XIXe siècle borde un rond-point. Il s’agit du Hangar Y d’où est parti en 1884, « La France », un immense dirigeable construit par Charles Renard. Classé monument historique, il est actuellement en travaux et devrait normalement ré-ouvrir au public en 2020.

On monte jusqu’à l’Étang de Meudon. Situé à 400 mètres à l’est de l’Étang de Villebon, il est relié à celui-ci par un canal pavé enjambé par un petit pont de pierre. Il a été créé dans les années 1960 afin de servir de bassin d’orage pour la commune de Meudon-la-Forêt. Malgré le superbe cadre, on ne s’éternise pas à cause de l’insupportable raffut provenant du restaurant La Terrasse de L’Étang.

Juste avant le parking de la Route de l’Étang de Triviaux, une montée bien sportive met à rude épreuve nos petits mollets. La fin du parcours s’avère plus intense et la fraîcheur des sous-bois est alors bienvenue 😆

Un relief escarpé, de grandes clairières, des étangs, une faune et une flore préservées, des sentiers silencieux et parfois encore sauvages. La balade offre une multitude de paysages aux randonneurs. Une bonne alternative si on a la flemme d’aller à Fontainebleau et une chouette mise en jambe avant notre prochaine portion de la Bossapas prévue exclusivement dans la Forêt Domaniale de Meudon.

© Crédits Photos – S H U N R I Z E.com

Laisser un commentaire