Le webzine avide de découvertes
© 2006-2024 SHUNRIZE.com

La boucle du Vallon des Gallicourts et la Seine

Lundi 25 mars. Nous voilà enfin de retour sur les sentiers d’Ile de France. Cette fois-ci, direction Rueil-Malmaison dans les Hauts-de-Seine pour une randonnée de 13 kilomètres.

Avec un territoire couvert à 45 % d’espaces verts, le 92 a de quoi satisfaire nos envies de nature. Dans ce département, on a déjà testé la sportive Bossapas. Mais aujourd’hui, la balade est nettement plus accessible. Nous sommes venus en voiture mais cette randonnée en boucle peut aussi se faire depuis la station du RER A de Rueil-Malmaison. Ici, on suit successivement le balisage du PR 1, PR 3, GRP de la Ceinture Verte, GR 2 et du PR 9.

Départ et arrivée : Rueil-Malmaison, RER A ou Parking gratuit Pont de Chatou
Durée estimée : 4h
Distance estimée : 13 km
Dénivelé positif cumulé : 241 m
Balisage : jaune, jaune-rouge, blanc-rouge, jaune-rouge, blanc-rouge

Les rives de la Seine

Après avoir traversé le pont de Chatou et rejoint le quai de halage, on profite de la Seine. Difficile de ne pas s’émerveiller devant ce chemin bordé de saules pleureurs et d’Aulnes glutineux qui inspira les toiles des grands maîtres du XIXe siècle, tels que Renoir, Pissarro ou Berthe Morisot. En face, on aperçoit d’ailleurs le Parc des İmpressionnistes qui rend hommage à Claude Monet.

A une soixantaine de mètres du pont de chemin de fer, l’ancienne Guinguette Giquel accueille désormais une salle culturelle consacrée à des expositions et animations. Celle-ci connu son apogée dans l’entre-deux guerres et fut fréquentée par Mistinguett’.

Guinguette Giquel
Maison Giquel – 49 quai du Halage, 92500 Rueil Malmaison

On poursuit sur la Promenade Zouk Mikael qui jouxte un Golf et le Parc des Bords de Seine. Ouvert au public depuis mai 2021, ce dernier est doté d’une aire de pique-nique et de WC. Puis, on passe la grande bâtisse à colombages de L’Auberge Le Fruit Défendu. Cet Hôtel restaurant fondé il y a près de trois siècles a accueilli des célébrités comme Edith Piaf.

L'auberge du Fruit Défendu
Auberge Le Fruit Défendu – 80 boulevard Bellerive, 92500 Rueil-Malmaison
Fontaine de L'auberge du Fruit Défendu

Ensuite, on coupe par les prairies de La plaine de Closeaux où l’on trouve aussi des tables de pique-nique et des fontaines. On passe la RD 913 via la passerelle des Gallicourts et gagnons le Jardin public du Commandant Jacquot via le PR 3.

Les Côteaux de Gallicourts

Une fois dans le Parc naturel urbain du Vallon des Gallicourts, on suit le tracé jaune-rouge du GRP de la Ceinture Verte. Cette coulée verte qui s’étend sur 50 hectares rallie la Forêt domaniale de la Malmaison. Elle a été préservée de l’A86, qui devait l’emprunter grâce à la construction d’une portion souterraine. On profite donc d’une des tables mises à disposition pour y déjeuner.

Panneau Parc naturel Urbain
parc vallon des gallicourts

Sur ses terres acquises par Joséphine de Beauharnais sous l’Empire, la faune sauvage est très présente. Si on est chanceux, on peut notamment apercevoir des chevreuils venus de la forêt voisine. Ici, il y a également plus de 370 espèces végétales et d’anciens vergers évoquant le passé agricole des lieux.

panneau explicatif faune vallon gallicourts
vergers vallons gallicourts

La Forêt de Malmaison

Par un chemin rural, on pénètre bientôt dans La forêt domaniale de Malmaison. Couvrant environ 200 hectares, elle est essentiellement constituée de châtaigniers et de chênes. Acquise par la première épouse de l’empereur Napoléon 1er, en 1800, et reliée au Château de Malmaison, elle étendait le domaine sur un millier d’hectares jusqu’au bois de La Celle Saint Cloud. En suivant le sentier, on débouche sur l’étang de Saint-Cucufa qui doit son drôle de nom à des moines bénédictins.

Etang de Saint-Cucufa
saule étang de Saint cucufa

Une vue imprenable

En contournant l’étang par la droite, on récupère le GR 2 jusqu’au prochain carrefour. Après cela, on prend à droite le GRP de la Ceinture Verte jusqu’à la Route de l’Etang. A nouveau, on chemine sur le GR2 qui mène au point de vue du Chemin des Cormaillons. Au milieu d’anciens vergers, le belvédère des Gallicourts où est installée une table d’orientation, offre un panorama sur le Mont-Valérien et La Défense.

Point de Vue du Chemin des Cormaillons
Vue sur la Défense depuis le Belvédère des Gallicourts
Verger Point de Vue du Chemin des Cormaillons

Enfin, on va jusqu’au virage pour descendre à droite le long du Domaine du Vert-Bois. En route, on peut voir les installations de l’AccroCamp, un parc de 15 000 m2 consacré à l’accrobranches. Au bout, on retrouve le trajet fait à l’aller.

Souvent ombragée, cette marche doit être très agréable à faire en été. Sans difficulté majeure, elle propose un cadre apaisant entre bords de Seine, parcs et forêt. Tu trouveras son tracé en bas de l’article. Note qu’il ne faut pas tenir compte des kilomètres supplémentaires effectués après l’arrivée, j’avais oublié d’éteindre ma montre une fois dans la voiture 😆

© Crédits Photos – S H U N R I Z E.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share