A l’instar des cirques, les parcs zoologiques sont pour beaucoup de gens un endroit dans lequel sont enfermés des animaux, exotiques en majorité, dans un but mercantile et de divertissement. Or, certains de ces établissements œuvrent aujourd’hui pour la sauvegarde des espèces et ont un véritable rôle pédagogique.

En effet, grâce à notre intelligence hors normes des milliers d’espèces animales disparaissent chaque année ou voient leur territoire se réduire de façon drastique ce qui à terme entrainera leur disparition.

Dès lors, lorsque j’ai appris que le Parc Zoologique de Paris, qui ouvrira de nouveau ses porte en avril prochain, offrait la possibilité de contribuer à la conservation et à la protection d’espèces menacées dans leurs milieux naturels en parrainant un de leurs animaux, je n’ai pas hésité une seule seconde. J’ai choisi de devenir la marraine de Aramis.

Avec son regard perçant et son magnifique pelage, Aramis le jaguar noir a de quoi fasciner.

Actuellement logé à la Ménagerie du Jardin des plantes dans la biozone Guyane-Amazonie, ce mammifère carnivore est le troisième plus grand félin au monde derrière le lion et le tigre.

Un puissant prédateur malheureusement «quasi menacé» dans les forêts humides d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud car considéré comme nuisible à l’homme…

Né en 2009, à Varsovie, en Pologne, il est arrivé en France en octobre 2012 car il fait partie du programme d’échange d’animaux inscrit dans le cadre de l’EAZA (Association européenne des zoos et aquariums).

Le parrainage est accessible à toutes les bourses car plusieurs niveaux de dons sont proposés : 15€, 30€, 75€, 150€, 300€ et 1 000€.

Selon le don effectué, vous recevrez des fiches d’information, des entrées pour le Parc zoologique de Paris, des abonnements annuels ou encore profiterez de rencontres avec les équipes du parc.

Notez que ces dons bénéficieront d’une réduction fiscales et que pour un don de 30€ (revenant finalement à 10,19€) votre nom apparaitra sur le panneau « mécène » au Parc zoologique de Paris.

A propos de l'auteur

Passionnée de Pop Culture et friande d'évasion, ma curiosité n'a aucune limite.

Une réponse

  1. Lolotte

    Une bonne initiative. Merci pour l’info