Le magazine friand de découvertes
© 2006-2022 SHUNRIZE.com

Les jeux vidéo au cinéma

Heroic Fantasy, Comics, Manga, Jeux vidéos tout est bon pour Hollywood qui semble être en mal d’histoires. Les producteurs s’accaparent les droits et sont persuadés qu’une adaptation sur grand écran sera forcément une aubaine financière. Si cela s’est avéré exact pour des adaptations d’œuvres telles que “Le Seigneur des anneaux” ou encore “X-men”, en ce qui concerne les jeux vidéos cela a toujours été une autre paire de manche. 2009 aura une fois de plus son lot d’adaptations de jeux vidéos au cinéma : “Prince of Persia”, “Tekken” ou encore un “Street fighter”. Mais au regard des productions des années passées, nous sommes en droit de nous poser cette question : Est-ce bien raisonnable ?

1993 – Super Mario Bros de Rocky Morton avec Bob Hoskins, Dennis Hopper, John Leguizamo
1994 – Double Dragon de James Yukich avec Robert Patrick, Mark Dacascos, Scott Wolf, Alyssa Milano
1995 – Mortal Kombat de Paul W.S Anderson avec Christophe Lambert, Robin Shou, Cary Tagawa
1994 – Street Fighter de Steven E de Souza avec Jean-Claude Van Damme, Raul Julia, Kylie Minogue
1997 – Mortal Kombat : Destruction finale de John R Leonetti avec Robin Shou,James Remar, Sandra Hess
1999 – Wing Commander de Chris Robert avec Tchécky Karyo, Freddie Prinze Jr., Matthew Lillard
2001 – Final Fantasy de Hironobu Sakaguchi (images de synthèses 3D)
2001 – Lara Croft : Tomb Raider de Simon West avec Angelina Jolie, Daniel Craig, Jon Voight
2002 – Lara Croft : Tomb Raider, le berceau de la vie de Jan Bont avec Angelina Jolie, Gerard Butler
2002 – Resident Evil de Paul W.S Anderson avec Milla Jovovich, Michelle Rodriguez, Eric Mabius

Radha Mitchell dans “Silent Hill” de Christophe Gans

2003 – House of dead de Uwe Boll avec Jonathan Cherry, Ellie Cornell, Clint Howard
2004 – Resident Evil : Apocalypse d’Alexander Witt avec Milla Jovovich, Sienna Guillory, Zack Ward
2005 – Alone in the dark de Uwe Boll avec Christian Slater, Tara Reid, Stephen Dorff
2005 – Bloodrayne de Uwe Boll avec Michael Madsen, Géraldine Chaplin, Michelle Rodriguez
2005 – Dead or Alive de Corey Yeun avec Jaime Pressly, Holly Valence, Devon Aoki
2005 – Doom d’Andrzej Bartkowiak avec Karl Urban, The Rock, Yao Chin
2005 – Final Fantasy : Advent Children de Tetsuya Nomura (images de synthèses 3D)
2005 – House of Dead 2 de Michael Hurst avec Emmanuelle Vaugier, Ed Quinn
2006 – Forbidden Siren de Yukihiko Tsutsumi avec Yui Ichikawa, Jun Nishiyama
2006 – Silent Hill de Christopher Gans avec Radha Mitchell, Sean Bean, Laurie Holden, Debra Hunger

Mark Wahlberg et Mila Kunis dans “Max Payne”

2007 – Bloodrayne 2 : Deliverance de Uwe Boll avec Natassia Malthe, Michaël Pare, Zack Ward
2007 – Hitman de Xavier Gens avec Timothy Olyphant, Olga Kurylenko, Robert Knepper
2007 – Postal de Uwe Boll avec Zack Ward, Chris Coppola, Michaël Paré
2007 – Resident Evil : Extinction de Russell Mulcahy avec Milla Jovovich, Ali Larter, Iain Glen
2008 – Far Cry de Uwe Boll avec Til Schweiger, Ralf Moeller
2008 – In the name of the king : A dungeon siege tale de Uwe Boll avec Jason Statham, Ray Liotta, Ron Perlman
2008 – Kane & Lynch de Simon Crane avec Bruce Willis
2008 – Max Payne de John Moore avec Mark Wahlberg, Mila Kunis, Beau Bridges
2008 – Metroid de John Woo
2008 – Spy Hunter de Paul W.S Anderson

Jake Gyllenhaal dans “Prince of Persia”

2009 – Alone in the Dark 2 de Peter Sheerer avec Ricj Yune, Rachel Specter, Lance Henriksen
2009 – Gears of War de Lens Wiseman
2009 – God of War de Brett Ratner
2009 – Metal Gear Solid de Kurt Wimmer
2009 – Prince of Persia de Mike Newel avec Jake Gyllenhaal, Gemma Aterton
2009 – Street Fighter : The Legend of Chun-Li de Andrezej Bartkowiak avec Kristen Kreuk, Neal McDonough
2009 – Tekken de Dwight Little avec Luke Goss
2009 – King of Fighters de Gordan Chan avec Maggie Q, Sean Faris, Ray Park

kristin kreuk dans “Street Fighter : The Legend of Chun-Li”

La plupart de ces films sont inconnus du grand public car sortis directement en DVD. D’ailleurs, je me suis toujours demandé comment cet impayable Uwe Boll qui totalise pas moins de 7 adaptations de jeux vidéo arrivait encore à convaincre les producteurs de financer ses films.

Mais peut-être ai-je un début de réponse car j’avoue sans aucune honte avoir vu la plupart des films listés ci-dessus. Serais-je masochiste pour m’infliger une telle misère intellectuelle ? Serais-je si ramollie du bulbe ? Que nenni ! J’aime tout simplement regarder des nanars et pour apprécier des “Mario Bros” ou des “Mortal Kombat”, il faut avoir suffisamment de recul et ne surtout pas intellectualiser la chose, au risque de passer à côté de l’essentiel : il s’agit de divertissement !

Dead or Alive avec ses couleurs chatoyantes et ses bombasses qui dérouillent allègrement des messieurs peu recommandables a eu le mérite d’aller à fond dans le délire. Il faut dire que les jeux de combats sont beaucoup plus facile à porter à l’écran car l’aspect fun est une condition sine qua non à sa réussite.

En revanche, Uwe Boll et son “Alone in the Dark” n’évoque en moi qu’un jugement sans appel : il s’agit tout simplement d’une belle bouse car l’histoire requiert un minimum de sérieux dans sa transposition au cinéma et il est très loin d’y parvenir. Respecter l’esprit du jeu vidéo est important à mon sens dans ce genre d’exercice.

Transformer un “Resident Evil” qui possédait une véritable dimension angoissante et emplie de suspens en blockbuster Mtviesque était en soi une hérésie. Il semblerait qu’une fois de plus les producteurs n’en font qu’à leur tête et que ceux de “King of Fighters” qui sortira courant 2009, auraient souhaité ajouter une dimension fantastique à l’histoire originale, en transportant les protagonistes dans différentes dimensions où ils devraient combattre de méchants autochtones. Hum, ça me rappelle vaguement “Mortal Combat”, espérons que le résultat ne sera pas du même acabit. Une affaire à suivre…

Comments are closed.

Total
0
Share