Alors que les esprits s’échauffent autour de nous pour savoir qui de François Hollande ou de Nicolas Sarkozy sera plus à même d’extirper la France de cette foutue crise, que diriez-vous de vous accorder une petite pause bien méritée ? Je vous propose ainsi de vous jeter goulûment sur une savoureuse madeleine de Proust : LES ANNÉES COLLEGE.

Non ! Bien qu’elle traite du même sujet, ce n’est pas la série télévisée canadienne diffusée en 1988 sur Antenne 2 et encore moins une série franchouillarde de chez AB Productions. Il s’agit tout simplement de la toute nouvelle BD réalisée par le sémillant Kek. A travers les 60 pages de cet ouvrage tendre et hilarant, nul doute que vous aurez l’occasion de vous remémorer vos propres souvenirs de cette époque. Devenu depuis peu une star Européenne, l’enfant chéri de Dunkerque a bien voulu nous accorder quelques minutes de son précieux temps.


Les Années Collège
Auteur: Kek
Éditeur: Coiffeurs pour Dames
Prix: 12€

Le pitch de ta nouvelle BD, LES ANNÉES COLLÈGE ?

Il s’agit d’anecdotes de cette période, du premier roulage de pelle à la collection de billes de cartouches, en passant par les roux qui se font traiter, et les profs de sport qui fument des clopes. Tout est vrai, je n’ai rien inventé, c’est ça le pire… Plein de gens autour de moi ont détesté cette époque, moi j’ai adoré. J’ai encore des potes maintenant que j’ai connu au collège.

VIRGINIE, UNE HISTOIRE QUI SENT LA COLLE CLÉOPÂTRE, MON CHAT ET MOI, LES ANNÉES COLLÈGE, tes planches parlent de tes amours d’enfance, tes souvenirs du collège, de ton chat Tao, des choses très personnelles. La fiction ne t’intéresse pas ?

Je n’en sais rien, c’est sûrement dû au fait que je viens des blogs BD, où l’on raconte sa vie. Et c’est un scénario que je maîtrise bien, vu que c’est le mien 😆 Peut-être qu’un jour je ferai de la fiction. Je ne sais vraiment pas, cela ne me dérange pas non plus de raconter le quotidien.

LES ANNÉES COLLÈGE parle notamment de gens que tu as côtoyés et qui se reconnaîtront peut-être, appréhendais-tu leurs réactions ?

Non pas vraiment. A part peut-être la prof de dessin qui s’habillait un peu comme une prostituée, j’avais un peu peur de la croiser en retournant au collège.

Tu es récemment parti en Albanie à l’occasion des Francophonies. Quelle a été ta mission là-bas ?

J’y suis allé dans le cadre de la francophonie pour initier les jeunes et les moins jeunes à la BD. C’est un art qui est vraiment très peu connu là-bas. Il y a quelques BD, mais pour les gens ce ne sont que des trucs pour les enfants. Du coup, je me suis rendu dans des écoles, collèges, lycées pour donner des cours de dessins et de BD. C’était super intéressant, et ils étaient bien motivés. Si un jour j’apprends qu’un albanais fait de la BD grâce à moi, je serai super fier.

En Albanie, tu es passé plusieurs fois à la télé, tu as rencontré l’Ambassadeur, et tu as fait une exposition. Quand on sait que tu as appris tardivement le dessin et de façon autodidacte, que ressens-tu face à un tel engouement ?

C’était assez rigolo en fait. Là-bas, tu passes assez facilement à la télé, ils sont très contents de recevoir des gens. Après, c’est sûr qu’il y a un petit côté « privilégié au cul bordé de nouilles » qui me faisait un peu bizarre au début. Mais finalement, je me suis dit autant en profiter. C’était d’autant plus motivant que j’avais quand même énormément de boulot là bas, je n’ai pas chômé.

Séances de dédicaces, festivals, rencontres, tu as dû faire pas mal d’événements de ce type depuis tes débuts de dessinateur, quel est ton meilleur et ton pire souvenir ?

Mon pire, je pense que c’était au tout début. Je crois que mes premières dédicaces c’était au festiblog. Je tremblais en dessinant, le bide noué etc etc.. L’horreur. Le meilleur, ce doit être l’Albanie finalement. Les gens étaient vraiment tous hyper sympas, très accueillants, quand j’entrais dans une salle de classe les élèves applaudissaient, c’était assez irréel.


Kek en compagnie de l’Ambassadeur d’Albanie

Beaucoup de blogueurs BD qui ont eu la chance d’être édité, ont par la suite laissé en jachère leur blog. De ton côté, voilà 10 ans que tu publies régulièrement des notes sur le tien. Est-ce important pour toi de garder le contact avec tes lecteurs ?

Pour les autres blogueurs BD, beaucoup sont passés à l’édition et ne s’occupent plus trop de leur blog, forcément cela ne rapporte rien. De mon côté, l’édition est une sorte de « truc en plus » de mon blog, je ne cherche pas du tout à être édité. Je préfère le côté vite-fait du blog (ce qui m’arrange niveau dessin), ce côté journal intime aussi où l’on raconte ce que l’on veut, en s’en foutant un peu de la critique. Si mes histoires sont éditées, tant mieux, mais ce n’est pas du tout mon but. La preuve, c’est que dès qu’une note est postée, j’efface le fichier photoshop haute définition. On m’a déjà demandé de faire un album de mon blog, mais du coup je ne pouvais pas 😆

Tu as également réalisé des jeux pour smartphone (Android et Iphone/Ipad), pourrais-tu nous en parler, le plaisir est-il le même que pour la BD ?

J’ai créé un jeu oui, pour iphone et android, qui a assez bien marché compte tenu du fait que c’était un test pour moi, et que ce n’est pas un grand jeu. Je voulais faire plusieurs jeux comme ça, et me rémunérer un peu avec de la pub ou j’en sais rien. Et puis ma motivation a un peu diminué, ca me fait souvent ça quand j’essaie un nouveau truc, je le fais, et hop après j’ai l’impression d’avoir fait le tour et cela ne m’interesse plus. Il faut dire aussi que c’est tellement chiant de bosser pour des trucs Apple.

Tes derniers coups de cœur ?

En musique je vais peut-être passer pour un gros bourrin mais j’ai récemment découvert Megadeth, que je connaissais bien sûr que de nom, mais j’avais jamais trop écouté. Et finalement c’est vachement bien ! Comme je prends des cours de guitare depuis quelques années, j’ai une oreille un peu plus attentive sur la composition etc… Et c’est vraiment bien foutu. En BD je lis en ce moment une sorte d’intégrale de « Kinky & Cosy », de Nix. C’est des strips très droles avec 2 petites filles bien méchantes et à l’humour assez noir. Côté ciné, cela fait quelques mois que j’y suis pas allé, alors je vais dire en div.. en dvd : GOOD MORNING ENGLAND, qui n’est pas tout récent, mais que j’ai beaucoup aimé !

Le Samedi 12 mai – 4e Journée de la B.D à La médiathèque Robert Calméjane de Villemomble – Les Samedi 2 et Dimanche 3 juin – Festival Au Cœur des bulles à Montreuil Bellay près de Saumur – Le Samedi 9 juin – Festival Bulle zik dans le 20e à Paris

Une réponse

  1. Jul

    C’était mieux avant. Pas de factures à payer, pas de comptes à rendre au patron 🙂
    Ça me tente bien