Pour cet avant-dernier weekend du mois de Janvier, on a choisi de parcourir la Promenade des vallons de la Bièvre, 12 kilomètres qui mène de Paris à Massy.

Couvrant 45 hectares aux abords de la ligne TGV Atlantique, cette coulée verte traverse ainsi neuf communes des Hauts-de-Seine et de l’Essonne (Malakoff, Châtillon, Bagneux, Fontenay-aux-Roses, Sceaux, Châtenay-Malabry, Antony, Verrières-le-Buisson, et Massy).

Départ : Porte de Vanves, Métro ligne 13
Arrivée : Massy-Verrières, RER B ou C
Durée estimée : Moins de 4h
Distance estimée : 12 km
Balisage : Vert

DE PARIS À FONTENAY-AUX-ROSES

A la sortie du tramway Porte de Vanves (ou du métro), pas la moindre signalisation pour rejoindre cette fameuse coulée verte. Il faut prendre la rue Julia-Bartet, puis le boulevard Charles-de-Gaulle, et enfin la rue Raymond-David pour apercevoir les premiers panneaux directionnels de couleur bleue.

Cette portion de la promenade n’a aucun intérêt ! En effet, coincée entre les murs anti-bruit et la route, même avec beaucoup d’imagination, elle n’invite pas au dépaysement. Et ce n’est pas la fresque en mosaïque délabrée de Béatrice Casadesus datant des années 80 qui changera la donne.

A Châtillon, on décide de s’arrêter dans un square pour y déjeuner, en espérant que les choses s’améliorent.

panneau coulée verte du sud parisien à Malakoff mosaïque de Béatrice Casadesus

DE FONTENAY À MASSY

Fort heureusement, la balade devient nettement plus agréable dés Fontenay-aux-Roses. Le béton et les tours HLM laissent la place aux espaces verts, aires de jeux et jardins familiaux. Les perruches volent au-dessus de nos têtes à la recherche de nourriture. On respire enfin !

Arrivés à Sceaux, on a même un accès direct à son magnifique Parc et son Château. Il suffit simplement de traverser la route.

Un peu plus loin, à Antony, les plus motivés peuvent profiter d’un parcours sportif et d’un skate-park.

A Verrières-Le-Buisson, on peut envisager un détour par le lac éponyme, dernier témoin du parc d’un château féodal aujourd’hui disparu.

Marchant au-dessus de la rivière Bièvre, on atteint bientôt la gare de Massy-Verrières.

Tu l’auras donc compris, ce corridor vert urbain ne vaut le détour que pour ses 6 derniers kilomètres. Destiné aux piétons et aux cyclistes, il frustrera cependant les amateurs de randonnée rollers car son revêtement comporte de nombreuses irrégularités et ses montées sont parfois assez raides, notamment à partir de Châtenay-Malabry.

Note qu’en chemin, il est possible de rejoindre Paris à plusieurs reprises grâce à un accès facile aux transports en commun (connections au RER B et C, bus). D’autre part, une fois à Massy-Verrières, tu peux éventuellement prolonger la balade jusqu’à la forêt de Verrières. Pour cela, il faut emprunter la piste cyclable le long de la D120 et de la vallée de la Bièvre pendant 2 km à partir du rond-point des Martyrs de Soweto.

plan de la Promenade des Vallons de la Bièvre