Cette semaine, je souhaitais vous présenter Noémie Alazard, une jeune femme qui en plus d’avoir une jolie frimousse peut se targuer d’être un véritable couteau suisse artistique. Tour à tour Animatrice TV, Musicienne, Peintre, Danseuse, Journaliste, Comédienne et j’en passe, elle multiplie les activités avec brio, n’en déplaisent à ceux qui aiment cataloguer les gens. Découverte dans un premier temps par le biais de séances photos, j’ai pu par la suite apprécier ses talents d’animatrice à travers le pilote qu’elle co-animait avec Monsieur Poulpe : PLUGGED qui n’a malheureusement pas trouvé preneur et lors de ses émissions NEXT GEN et MANGA TRASH diffusées sur la chaîne câblée Virgin 17. En attendant la rentrée afin de la retrouver sur MCM dans sa nouvelle émission consacrée aux Mangas : Ultra Manga, je vous invite à faire plus ample connaissance avec la pétillante Noémie.

Pourrais-tu te présenter ?

Je suis ce qu’on pourrait appeler une artiste « multi-facettes » : je suis animatrice TV pour la chaîne MCM, je suis également chanteuse pour plusieurs projets, je peins… bref, je fais beaucoup de choses et toujours avec passion. J’ai suivi une scolarité classique jusqu’en 3ème puis je me suis dirigée vers des études de sculpture sur bois, taille de pierre et sérigraphie. Passionnée par l’art corporel, j’ai travaillé comme pierceuse pendant plusieurs années avant de venir sur Paris pour trouver un projet musical stimulant. Au fil des rencontres, j’ai posé pour plusieurs photographes puis j’ai monté avec Jean-Philippe Astoux le podcast Noisepod. Et enfin, zou ! Je suis passée à la télé.

Je t’ai découverte en tant que modèle notamment au travers de tes séances avec Sandrine Sauveur et Marcie Dip…

Je continue à poser très occasionnellement car je pense avoir fait le tour du modeling et j’ai besoin de nouvelles expériences. Néanmoins, il m’arrive de poser pour des projets qui me semble intéressants. J’ai dernièrement posé pour la couverture du DVD du numéro d’été de Guitar Part et de Moto Revue.



Photos issues de diverses séances – Sandrine Sauveur

Tu fais partie de deux groupes VIRGIN PRINCESSE et FUCK ME TWICE, peux-tu nous en parler ?

VIRGIN PRINCESSE est un projet amorcé il y a environ deux ans. C’est un univers rose et noir, décalé et ancré dans une réalité science-fiction, un personnage caricatural et supra réaliste. Je joue à chaque fois avec des masques grossiers que j’agrémente et distend. Nous sommes en acoustique depuis le début d’année et essayons de faire le plus de dates possible, le retour du public étant la meilleure des satisfaction. Nous sommes en train de chercher des musiciens pour agrémenter cette formation mais nous prenons notre temps ! En ce qui concerne FUCK ME TWICE, c’est un projet d’électro débile avec des textes bien trash et putassier comme il faut. Nous préparons un clip qui sera certainement tourné à la rentrée avec le photographe Cyril Masson et le réalisateur Olivier Burguain. Nous peaufinons nos maquettes pour commencer à démarcher le monde impitoyable des maisons de disques ! Que ce soit VIRGIN PRINCESSE, FUCK ME TWICE ou encore JUMBO LAYER, un projet dans lequel j’ai fait pas mal de scènes, je joue à chaque fois sur des univers visuellement fort. J’essaie d’aller au fond des choses et de proposer quelque chose de différent et de personnel, ce n’est pas facile dans cette industrie qui demande le contraire !


Affiche réalisée par Nicolas Hitori De

Quelles furent tes premières émotions fortes en musique ?

J’ai toujours écouté de la musique. Bébé, je ne pouvais m’endormir sans un disque de Mike Oldfield. Ma première claque, j’avoue que je ne m’en souviens pas, j’ai eu la chance d’avoir des parents qui écoutaient du rock, donc j’ai été nourrie à Queen ou encore aux Cure dont je reste fan devant l’éternel… Pour parler de ma claque en concert je pense à Björk ou le dernier concert de NIN. En ce moment, j’écoute pas mal le dernier Prodigy, Lovage, Judy and Mary et plein de trucs pas du tout d’actualité ! Je suis un peu obsessionnelle je me repasse les même albums encore et encore !


Live des Virgin Princesse à l’OPA à Bastille – Alain Hervier

En mai dernier circulait sur le net ton projet d’émission de coaching, LOOSERS co-présenté avec Raia, peux-tu nous dire où ça en est ?

Alors en ce qui concerne LOOSERS, on  terminé le pilote, mais avec la crise, les directeurs des programmes sont plus froids que jamais ! Nous essayons donc pour le moment d’avoir des rendez-vous afin de le proposer mais ce n’est pas chose facile ! Donc pour le moment, nous en sommes à la phase « démarchage ». Pour ce qui est de mon actu, dès la rentrée je vais animer une nouvelle émission consacrée aux mangas sur MCM : Ultra Manga, sur cette émission je vais aussi gérer l’écriture, l’édito, j’ai une participation vraiment très très active pour la création de cette case, et je vais en profiter ! J’ai vraiment envie d’une émission qui fasse participer les spectateurs, les fans, les artistes, avec de l’actu, un ton naturel et pas formaté, des jolis vêtements… je vais tout faire pour essayer de faire quelque chose de vraiment sympa !

Musicienne, Comédienne, Peintre, Modèle, Animatrice TV… Dans un pays où on aime bien mettre les gens dans des petites cases, ce n’est pas trop difficile pour toi d’évoluer d’une activité à l’autre ?

Si… énormément… Tu n’es pas prise au sérieux parce que les gens considèrent que tu ne sais pas vraiment ce que tu veux faire si tu choisis d’œuvrer sur plusieurs tableaux. Alors que tu peux t’intéresser et t’investir à fond dans ce que tu fais, après il faut se dire que ça ne laisse pas beaucoup la place à la détente ! Le truc c’est que je pense ne pas être foncièrement « grand public » donc, pour pouvoir vivre de ce que j’aime il faut aussi que je sois pluridisciplinaire. Néanmoins, je présume que je suis trop « décalée » pour Monsieur et Madame tout le monde, alors que mon but est de toucher le plus de personnes possible… Bref, je m’égare, oui c’est difficile en France de faire plusieurs activités artistiques, je ne sais pas comment ça se passe ailleurs en même temps, vu que c’est ici que je vis aujourd’hui… Peut être un jour je pourrais te dire si l’herbe est plus verte ailleurs !

Tous domaines confondus, quel est ton plus beau souvenir ?

J’en garde beaucoup, surtout de belles rencontres humaines… C’est naze, ça sonne super cliché, mais sans les autres on irait pas très loin, je garde un très beau souvenir des musiciens de VIRGIN PRINCESSE qui ont décidés de partir, j’y pense souvent avec douce nostalgie, j’ai passé de très beaux moments avec eux et ne sais pas aujourd’hui s’il me sera possible de revivre les même choses… Les premiers concerts, nos résidences sont des souvenirs qui me feront toujours sourire et penser qu’à ce moment je pouvais vraiment laisser exploser mes délires…


Les Virgin Princesse avant le départ des musiciens – Sandrine Sauveur

Quels sites fréquentes-tu ?

Dauphinfistfuck.com un site génial ! nan, je plaisante ^^ Quand je travaille, Facebook et Myspace souvent ebay aussi sont sur onglets. Sinon, je passe tous les jours sur Manga News un site de mangas comme son nom l’indique et je regarde les bandes annonces sur AlloCiné, pour moi le net est surtout un outil de travail. C’est vrai, je suis souvent devant mon PC, mais quand je peux faire en sorte de n’avoir ni mon ordinateur, ni mon portable je le fait.. Mais c’est trop rare !


Retrogaming – Sandrine Sauveur

Tu as présenté NEXT GEN une émission de jeux vidéo et je sais que tu as une nette préférence pour le rétrogaming. Quels sont tes jeux préférés ?

Ah les vieilles consoles, les jeux sans sauvegarde ou l’on mettait pause pour aller manger, les sons 8 bits…! Mes jeux préférés restent pour le moment « Silent Hill 2 », « Bubble Bobble », « Resident Evil », « DDR », « Guitar Hero »… Ces derniers temps j’avoue que je n’ai pas trop le temps de jouer et je lis beaucoup de livres et de mangas pour préparer l’émission de la rentrée !

Crédits Photos – © Sandrine Sauveur | Marcie Dip | Berzerker | Alain Hervier

7 Réponses

  1. Val

    L’art étant un mode d’expression subjectif, je ne remettrais pas en cause votre avis sur la question.
    Il n’empêche que j’aimerais être capable de survoler autant de discipline avec le même talent.

  2. Pierre C

    elle touche pas a tout, elle survole, .. Ca serait peut etre plus interessant de s’investir vraiment, plutot que de brasser autant de vent, pour si peu de resultat digne de ce nom. Tout cela fait tres certainement du bien à l’ego, mais l’art prend une claque.

  3. ppdy

    En tout cas j’trouve ça chouette les gens qui touchent à tout ! 😀

  4. Valérie

    Contente de te compter parmi mes fidèles lecteurs, Séb 😉

    Pas mal d’interviews vont suivre d’ici septembre, j’espère qu’elles te plairont tout autant.

  5. Sébastien C.

    Noémie, je me doutais que c’était une supanana, et je suis content d’en savoir un peu plus sur son parcours et les « cordes de son arc »…

  6. Valérie

    C’est vrai qu’elle est mignonne mais pas que…

    Et en fait elle vient plus exactement de Carpentras 😛

  7. Damien

    Très sympa comme interview ^^
    Et ca confirme ce que je pensais…. les Avignonais sont tous beaux-gosses et hyper polyvalents 😀