Prix spécial du jury au dernier Festival de Sundance, God Help The Girl de Stuart Murdoch sortira le 3 décembre prochain. Mais que vaut cette comédie musicale britannique ?

En proie à la dépression et à l’anorexie, la jeune Eve (Emily Browning) a une faible estime d’elle-même. Pourtant, elle ne rêve que de musique. Le temps d’un été à Glasgow, elle va tenter de surmonter ses problèmes émotionnels en montant un groupe avec un guitariste solitaire (Olly Alexander) et une fille des quartiers chics (Hannah Murray)…

Pour son premier long-métrage, le leader du groupe Belle and Sebastian, Stuart Murdoch, a choisi d’adapter son album-concept éponyme sorti en 2009. Solitude, anorexie, dépression ou encore suicide. En dépit des thèmes peu réjouissants qu’il aborde, ce conte initiatique parfois naïf est baigné de lumière et d’espoir. En effet, Emily Browning, qui avait déjà donné de la voix pour la B. O. de Sucker Punch, illumine indéniablement de son charme chaque scène. Primée au dernier Festival de Sundance, cette comédie musicale délicieusement rétro ravira également les amateurs de ballades pop sentimentales. J’ai beau avoir découvert ce film un mois auparavant, j’ai toujours les morceaux « I’ll have to dance with Cassie » et « God Help the Girl » dans un coin de ma tête. A voir !

A propos de l'auteur

Passionnée de Pop Culture et friande d'évasion, ma curiosité n'a aucune limite.