Depuis 2011, Le Festival Le Temps Presse met en lumière un cinéma en adéquation avec les objectifs de développement durable des Nations Unies. Après avoir attiré plus de 5 000 spectateurs l’an dernier, il revient ce soir pour une 9e édition qui se tiendra jusqu’au 26 janvier dans 3 cinémas de la Capitale.

A quelques heures de la cérémonie d’ouverture, j’ai pu poser 3 questions à Marc Obéron, le fondateur de ce rendez-vous engagé et citoyen.

Quel est votre état d’esprit ?

Il y a toujours de la tension car on a envie que tout se passe bien. Mais, je suis heureux de la configuration de cette nouvelle édition. Je trouve qu’elle nous correspond bien. Il y a du cinéma, des rencontres, des débats, un lieu de vie accessible gratuitement avec des animations pour les plus jeunes aux moins jeunes.

Vos coups de cœur pour ce millésime 2020 ?

J’ai autant de coups de cœur, dans le long-métrage que dans le court-métrage. Tom Hanks est magistral dans «Un ami extraordinaire», Casey Affleck nous propose un film d’anticipation assez étonnant avec «Light of my life», toujours en fiction, «Trois étés» de Sandra Kogut et «Notre dame du Nil» d’Atiq Rahimi nous permettent de voyager et nous font découvrir d’autres époques et d’autres cultures. Sans oublier les documentaires, «2040» de Damon Gameau qui est connu pour avoir réalisé «Sugarland», mais aussi «Partir ?» de Mary-Noël Niba, «Watt the Fish» de Dorian Hays et Emerick Missud ainsi que «Rhino dollars» d’Olivia Mokiejewski.

A l’ère du streaming, que diriez-vous au public pour l’inciter à se déplacer ?

Tous les modes de diffusion sont intéressants, ce ne sont que des offres qui viennent se rajouter à d’autres, mais aller au cinéma reste un rendez-vous unique, et la diversité de diffusion permet de mieux apprécier une sortie au cinéma. Un film vu au cinéma est plus intense et l’émotion perçue n’en sera que plus forte.

Copyright Photos © Festival Le Temps Presse


🎥 LA 9e ÉDITION DU FESTIVAL LE TEMPS PRESSE

Du jeudi 23 au dimanche 26 janvier 2020, tu pourras donc découvrir en avant-première 9 long-métrages dont 6 en compétition dans 3 cinémas parisiens :

UGC Lyon-Bastille – 12, rue de Lyon 75012 Paris
Gaumont Convention – 29, rue Alain Chartier 75015 Paris
7 Batignolles – 25, allée Colette Heilbronner 75017 Paris

Côté Jury, celui des longs-métrages sera présidé par Frédéric Lopez. L’animateur TV sera épaulé par la comédienne Aissa Maiga, la chanteuse et auteure-compositrice Sylvie Hoarau (Brigitte), l’humoriste Anne Roumanoff et le chef pâtissier Christophe Michalak pour récompenser ceux qui défendent au mieux les valeurs du festival.

Cette année, le festival t’accueillera également les 25 et 26 janvier de 12h à 19h au Village Ground Control. Au programme projection de 31 court-métrages sélectionnés pour leur engagement social et environnemental, de nombreux débats en présence d’experts et d’animations autour de questions citoyennes, sociales et environnementales.
Ground Control : 81, rue du Charolais 75012 Paris
Entrée gratuite

Que tu sois friand d’avant-premières ou simplement curieux de découvrir des films invitant à réfléchir sur les défis majeurs qui menacent notre planète, ce festival devrait te plaire. Et pour plus d’infos sur le festival, rendez-vous sur http://www.letempspresse.org/fr/