Le magazine friand de découvertes
© 2006-2022 SHUNRIZE.com

Drag me to hell – Critique

Lorsque Christine décide de ne pas octroyer de prêt à Mme Ganush, elle ne pensait sûrement pas que cela aurait de telles conséquences. Ainsi, le soir même, elle se retrouve à combattre la vieille gitane aux chicots pourris à coup d’agrafeuse dans le parking de la banque. Un bon moment de cinéma où le dégoût se mêle au rire.

Il n’empêche qu’en dépit de son grand âge, mémé a du ressort et arrive à esquiver pas mal de coups, comme quoi à défaut d’avoir des dents saines, elle sait se défendre. Après moult coups et d’hectolitres de bave, la gitane prend enfin le dessus et au lieu d’asséner un coup fatal à son adversaire, elle se contente d’arracher un bouton de son manteau. Et là, je vois poindre votre air dubitatif…

Sachez que même si la bougresse a tout l’air d’avoir pété un câble, figurez-vous qu’elle sait très bien ce qu’elle fait. Tout en ayant pris soin de cracher allègrement sur ce bouton elle va ni plus ni moins jeter un sort fatal à la blondinette, la classe ! Dans ma grande mansuétude et afin de ne pas trop gâcher le suspens, je m’arrêterais là. Je sais, je suis vraiment trop bonne…

Fan de la première heure de la trilogie des EVIL DEAD (surtout le 2 !), j’avais hâte de voir ce film et je n’ai vraiment pas été déçue. L’ambiance sonore joue avec vos nerfs et ne vous laisse aucun répit. D’ailleurs à ce propos, le Gaumont des Champs-Élysées avait dû mettre les haut-parleurs à fond la caisse car j’ai dû ramasser mon cœur à plusieurs reprises. Ajoutons à cela mon dégoût pour tout ce qui touche de près ou de loin au vomi et à la bave glaviottante et vous avez mon presque quarté gagnant pour me filer des frissons, les insectes et les gens qui jouent avec des ustensiles coupants près des yeux complétant ce dernier.

Comme dans EVIL DEAD, le réalisateur dose savamment l’humour dans ses scènes d’horreur et ce n’est pas pour me déplaire. Les aficionados de la saga reconnaîtront à coup sûr le petit clin d’œil apparaissant dans la scène où Christine invoquera le démon, mais je n’en dis pas plus.

Je vous invite à aller le voir, cela vous changera des MEURTRES A LA SAINT VALENTIN et Cie… DRAG ME TO HELL m’a rendu nostalgique de ma jeunesse passée à mater des films d’horreur avec ma très chère mère. Tiens, je pense même que je vais regarder EVIL DEAD 2  cette semaine 😆

5 comments

  1. ce film m’a fait ni chaud ni froid ou plutôt ni rire ni peur :mrgreen: et en plus,j’ai trouvé le casting très fade 🙁 je dois être blasée ❗ mais c’est sûr c’est mieux que tous les films nommés ➡

  2. bonsoir, personnellement j ai adoré, comme le dit si bien damien un film a vous scotché au siège,il déchire, et moi qui adore ce genre , plus que surpris en bien
    et un grand merci à l auteur de ce chef d oeuvre
    ;):D++

  3. Je rentre a peine du cinoche, et je dois avouer que je suis très agréablement surpris, car la Bande Annonce ne m’avais pas trop donné envie d’aller le voir !!
    C’est un très grand film d’horreur que nous a livré là le Grand Sam Raimi.
    Franchement, ce film mérite d’être vu au cinéma, entre autre pour l’ambiance sonore qui renforce l’efficacité des scènes de tensions (ça devait pas être que dans ton cinoche, le fond au taquet !!! )
    Presque tout est parfait dans ce film : la musique et bruitages sont super efficaces, le montage est super bien fait et le dosage entre terreur pure et scène humoristique et savamment orchestré. La seule petite ombre au tableau, de mon point de vue serait la prestation digne d’un mauvais Keanu Reeves que nous rend Justin Long, que j’avais connu plus cabotin.
    N’empêche que j’invite tous les amateurs de films fantastique à courir dans leurs salles pour découvrir ce petit joyaux sur grand écran ;D

  4. J’espère que ça te plaira.
    Alison Lohman c’est pas Bruce Campbell mais on fait avec ce qu’il y a 😀

  5. La séance pour moi c’est ce soir. On semble avoir grosso merdo les mêmes gouts donc ca devrait le faire !

Comments are closed.

Total
0
Share
%d blogueurs aiment cette page :