Le magazine friand de découvertes
© 2006-2022 SHUNRIZE.com

Inception – Critique

Après avoir reçu le fameux buzz kit et admiré la campagne d’affichage du film, j’étais vraiment impatiente de découvrir Inception. Vendredi dernier, confortablement installée dans l’une des salles du cinéma Pathé Quai d’Ivry, j’ai pu enfin voir ce que donnait le dernier film de Christopher Nolan et ce dans les meilleurs conditions qui soient puisque le film était diffusé en IMAX.

Entouré d’une équipe fidèle que l’on retrouve pour beaucoup au générique d’INCEPTION : sa femme qui a produit tous ses films ; son chef opérateur Wally Pfister qui a éclairé quasiment tous ses films et des acteurs très fidèles comme Cillian Murphy (BATMAN BEGINS), Ken Watanabe (BATMAN BEGINS) ou encore Michaël Caine (BATMAN BEGINGS), le réalisateur nous offre un film mêlant à la fois action, espionnage, science-fiction, thriller et histoire d’amour.

Septième film de Christopher Nolan, il est pourtant le second dont il signe le scénario original, le premier remontant à 1998 (FOLLOWINF). Ses autres films étant tous des adaptations : une nouvelle pour MEMENTO ; un remake pour INSOMNIA ; un roman pour LE PRESTIGE ou encore des comics book pour BATMAN BEGINS et THE DARK KNIGHT. Nous voici donc face à un Blockbuster estival qui n’est ni une suite, ni une adaptation mais une œuvre originale imaginée il y a dix ans par notre cinéaste.

On y suit Dom Cobb interprété comme à son habitude remarquablement par Leonardo DiCaprio (ça en devient lassant) qui manie avec brio l’art de pénétrer dans le subconscient d’autrui pour y voler des secrets.

J’étais alors fasciné par les rêves et par la relation entre notre vie diurne et notre vie nocturne. Le fait que les éléments d’un rêve, qu’ils soient angoissants, réjouissants ou surnaturels, soient produits par notre propre esprit m’a toujours semblé être un paradoxe intéressant : ce que cela révèle sur le potentiel de l’imaginaire est tout à fait extraordinaire. Je me suis mis à réfléchir à la manière dont on pourrait utiliser cela dans un film d’action spectaculaire dont la dimension humaine serait très présente… nous explique Nolan.

Côté spectaculaire, vous en aurez en effet pour votre argent. Tourné aux quatre coins du monde, INCEPTION dont le budget final avoisine les 170 millions de dollars, nous livre son lot de scènes d’anthologies comme celle où l’on voit Joseph Gordon-Levitt se battre et se déplacer en apesanteur ou encore la scène dans laquelle Cobb (Leonardo DiCaprio) et Ariane (Ellen Page) sont installés à une terrasse parisienne. (Je ne vous donne pas de détails exprès…)

Si on en prend plein la tronche, les effets numériques ne sont pas pour autant légion dans INCEPTION. En effet, comme à son habitude, Christopher Nolan a sollicité son équipe pour que les effets réels soient majoritaires, et que les effets infographiques soient réduits au minimum. A titre indicatif, INCEPTION ne compte que 400 plans à effets visuels contre près de 2000 pour un film de ce genre habituellement à Hollywood. Et c’est ce qui fait la force de ce long-métrage. En s’inscrivant dans la réalité et en nous donnant l’impression que tout est plausible, on se retrouve plus facilement immerger dans les méandres de cette odyssée chimérique.

Néanmoins, je tiens à rassurer la plupart d’entre vous. Nul besoin d’être psychanalyste pour comprendre les ressorts de l’intrigue. Le réalisateur a eu le bon goût de ne pas nous prendre pour des idiots en nous offrant un récit suffisamment limpide pour ne pas ressortir du film avec un mal de crâne carabiné.

Du côté du casting, nous sommes particulièrement gâté. En sus d’un Leonardo DiCaprio égal à lui-même et d’une Marion Cotillard de moins en moins agaçante, j’ai eu le plaisir de retrouver Tom Hardy que j’avais particulièrement aimé dans BRONSON (à voir au plus vite) mais aussi Cillian Murphy qui pour une fois ne joue pas les psychopathes de service, Joseph Gordon-Levitt (500 JOURS ENSEMBLE) dans la peau d’Arthur le collaborateur fidèle de Cobb alliant charisme et classe mais aussi Tom Berenger qui a pris cher en vieillissant.

A l’heure où les studios n’ont pas le courage de nous proposer autre chose que des sagas qui n’en finissent plus, des remakes à tout va et des adaptations plus ou moins réussies, j’ai trouvé particulièrement rafraîchissant de voir un blockbuster intelligent et surtout original. Loin de moi l’idée de le voir 3 fois de suite comme certains de mes camarades mais j’avoue que le revoir d’ici quelques jours me tente pas mal.

6 comments

  1. c’est impressionnant à voir comme film mais moins original que prévu quand on a vu les précédents films de Nolan(la technique de Dark Knight, la structure du Prestige,l’histoire de Memento et une partie du casting du 1er Batman)
    C’est assez froid comme film (seul Murphy est touchant), moralement assez bizarre(Cobb est un voleur qui ne pense qu’à lui,L’industriel japonais veut détruire l’empire d’un concurrent) , addictif(je l’ai déjà vu 2 fois) et trop long(la dernière 1/2 h est trop longue avec cette chute sans fin)
    Ca m’aussi dégoûté de la chanson de Piaf et la musique omniprésente et tonitruante est particulièrement pénible à mon goût

  2. Obligé fallait que jpasse par ici car je peux pas garder ce film du moins cette experience cinématographique pour moi :mrgreen:
    mon cerveau tourne comme une toupie depuis ma 1er vision du film 🙄
    j’aimerais partager ma vision sur l’inception avec la Shunrize team^^!!
    c’est clair le film est carré (acteurs,scenar,musique d’ambiance)
    je n’en sors pas indemne et j’écume tous les sites web pour trouver des reponses à mes questions
    j’irai revoir ce film pour essayer de capter un max de subtilités laissées par Nolan en tout cas j’applaudis le taff !!

  3. Graaaaave pareil !!
    J ai meme fermé les yeux pour pas voir les photos et voir juste les commentaires ^^
    Bon par contre , j pense pas que je puisse le voir avant le mois d Aout 🙁
    Tu viendra le voir avec moi choupette ??

  4. Han, j’ai même pas lu ta critique, histoire de rester neutre, je me suis contenté du “ca déchire”. Je vais le voir après demain, mais comme on a souvent le même avis, ca augure du meilleur ! :mrgreen:

Comments are closed.

Total
0
Share
%d blogueurs aiment cette page :