Après la Japan Expo qui a eu lieu en juillet dernier, voici la Chibi Japan Expo et Kultima 2007. La particularité de ces deux festivals est qu’ils sont organisés en même temps et dans le même hall d’exposition. Tout comme la Japan Expo, il a lieu à Paris-Nord Villepinte sur près de 20 000 m². A l’approche de Noël, ce double salon vient compléter la longue liste déjà existante des marchés traditionnels. Ainsi, de nombreuses boutiques et éditeurs sont présents et vous trouverez de quoi vous contenter. Fort heureusement, ce n’est pas seulement une occasion pour faire chauffer votre carte bleue mais également celle de rencontrer vos auteurs préférés ou de découvrir de façon ludique l’univers des Mangas, de l’Héroic fantasy et des Comics. Cette année, les invités Japonais sont Masami Suda (Character designer de « Ken le Survivant ») et Tensai Okamura (réalisateur des séries « Wolf’s Rain », « Darker than black » qui a également participé à « Cowboy Bebop », « Evangelion »….) Quant aux invités occidentaux, il s’agit des auteurs et des éditeurs Bragelonne, Soleil Productions, Glénat, Au Diable Vauvert ou encore Ankama.

Contrairement à la Japan Expo de Juillet dernier, il n’y avait pas une foule monstrueuse à l’entrée du Parc des Expositions. C’est donc sans encombres que nous nous sommes rendus dans ce supermarché de Noël. Pour les non aficionados de ce genre de rendez-vous, les nombreux stands où l’on vend toutes sortes de goodies sont autant de pièges à éviter si l’on ne souhaite pas avoir de coup de fil de son banquier. Ce genre de salon c’est aussi un moment privilégié pour rencontrer certaines associations et auteurs de fanzines. Ainsi, Andorphyne, Association Meluzine, Baladin, Blackcat, Catte, Chrysanthème, Crash, Elektro Pulp, Enchantement, enTravo, Fanzine WASABI-UDO, Free Lance, French Ragnarok Online, Fruits Basket Book, Furyo Fanzine, Gate, Hagalaz, Happy Princess, Infrazine, Ink, Japanese Stories, L’Atelier du Poring, Lost Dolls, Nekomix, No-Xice, Non Sense, Orpheelin, Pandaka Studio, Raxxo, Red Eyes / Tokidoki, Scythe, Serial Bamboo, Studio Butter Flies, Studio Plume, Suki, Sushy House, Sweeby, Tandoori Plush, The Chamallow, Stephane Censi, Yum Yum Studio étaient présents pour cette édition.


Stand Kit’s land


Yum Yum Studio


Serial Bamboo


L’amphithéâtre

JEUX VIDÉO

Après avoir dépensé toutes leurs économies, les visiteurs ont la possibilité de se défouler sur les stands consacrés aux jeux vidéos :
■ La PES League 2008, présent sur près de 200m² où l’on peut découvrir et participer à des tournois.
■ Shinigami Japan League, spécialisée dans les Jeux Vidéo basés sur les mangas et la culture asiatique. Elle propose du freeplay et des tournois sur les meilleurs jeux japonais, de Mario Strikers Football à Naruto : Rise of a Ninja en passant par Dragon Ball Z Tenkaichi et Mario Kart.
■ SHO-Games League qui a pour but de promouvoir les différentes adaptations de mangas sur le support des jeux vidéo. Elle est basée uniquement sur les adaptions de célèbres shonen. Le concept réside en l’organisation de grands tournois.
■ Original Rhythm Games qui propose aux visiteurs la possibilité de s’essayer aux jeux musicaux existant sur le marché : jeux de danses, de Karaoké mais aussi de guitare, de batterie ou encore de DJ.


Stand de jeu en ligne

MUSIQUE

La musique était également à l’honneur à la Chibi Japan Expo. Les amateurs de J-Pop et de J-Rock pouvaient se rendre sur le stand de J-Music Distribution pour trouver leur bonheur. Totalement novice en la matière, je dois bien avouer que j’étais venue sur le stand uniquement pour dire bonjour à un de mes friends de Myspace, Xavier Norindr qui se trouve être le directeur associé. J’ai appris notamment que le groupe Plastic Tree serait présent ce dimanche 4 novembre en dédicaces sur ce stand avant leur concert prévu à la Maroquinerie.


Plastic Tree en dédicaces le 4 novembre 2007 à 13H

ANKAMA

Sur plus de 200m², nous avons pu découvrir également l’univers d’Ankama qui présentait ses nouveautés :
■ Une version jouable de Wakfu déjà bien développée.
■ La toute dernière version jouable de Dofus-Arena
■ Le tome 7 du Manga DOFUS présenté en exclusivité.
■ Une toute nouvelle série : Dofus Monster.
■ Dédicaces des auteurs d’Ankama éditions. Maliki broie la vie en Rose, Mutafukaz tomes 1 « Dark Meat City » et 2 « Troublants Trous Noirs », Pandala, Les précédents tomes du manga DOFUS, Les Artbooks DOFUS, L’artbook CaféSalé…

J’étais d’ailleurs venue sur ce stand faire un petit coucou à un autre de mes friends de Myspace, Ntamak mais celui-ci était tellement absorbé à faire ses dédicaces que j’ai préféré le laisser à ses occupations. Je vous invite à faire un petit tour chez lui, il a beaucoup de talent : http://ntamak.free.fr


Ntamak très concentré en pleine dédicace

Un concours de cosplay ANKAMA a eu lieu ce vendredi à 18h00 et deux autres défilés sont prévus le samedi 3 et dimanche 4 novembre dans l’après-midi.


Cosplayeuse Wakfu croisée à la Chibi


Des cosplayers devant une statue tirée de Lanfeust de Troy

A l’occasion des 30 ans de la sortie de Star Wars en France, les animations autour de la saga étaient nombreuses :
■ Présentation de jeu tel que Star Wars, The Force Unleashed, la nouvelle extension de Star Wars miniatures. D’ailleurs à ce propos, j’ai trouvé un blog consacré à ce jeu dont j’ignorais jusqu’alors l’existence : http://starwars-miniatures.blogspot.com/
■ Découverte du mod (module de jeu créé sur le moteur d’un jeu déjà existant par des passionnés) Star Wars – The new Era qui vous permet de jouer un grand nombre de classes (du Stormtrooper au Jedi) et de revivre les plus grandes batailles de Star Wars.
■ Projection d’un documentaire qui explore le mythe Star Wars, une émission exclusive de CinéCinema Frisson qui passera du 5 au 11 novembre 2007 sur le câble et le satellite.
■ La 501e et la Rebel Legion étaient également présentes et nous avons pu ainsi croiser des Stormtroopers.


Stormtroopers – Star Wars

La visite du double salon fut assez rapide, je dois le reconnaître ayant déjà fait la Japan Expo cet été. Je trouve que par rapport à sa grande sœur, il manquait un petit quelque chose et l’espace n’était pas vraiment optimisé. En effet, certains stands étaient les uns sur les autres alors qu’il y avait énormément d’espace vide. La Chibi Japan Expo portait bien son nom. (Chibi = « petit » en japonais)
Un petit conseil d’ami, je vous recommande de vous abstenir d’acheter des bonbons sur les stands présents, car d’une, c’est hors de prix et de deux, ils ne sont pas terribles surtout les grandes bandes de couleur qui ont un goût de plastique (quoique je n’ai jamais mangé de plastique).