Deux ans se sont écoulés depuis le décès d’Harry Hart (Colin Firth). Eggsy Unwin (Taron Egerton) a pris pour nom de code Galahad et fait dorénavant cavalier seul au sein de Kingsman. Mais, lorsque l’élite des services secrets britanniques est réduite à néant par une mystérieuse organisation criminelle, il doit se résoudre à demander de l’aide. Ce soutien providentiel, il le trouvera bientôt auprès de ses homologues américains : les Statesmen…

Il y a deux ans, j’avais surkiffé l’originalité et l’action débridée de Kingsman : Services Secrets. Je n’étais pas la seule puisque cette adaptation du comic book de Dave Gibbons et Mark Millar avait rapporté plus de 400 millions de dollars dans le monde.

Jusqu’à présent, Matthew Vaughn n’avait jamais réalisé de suite à l’un de ses propres films. KINGSMAN : LE CERCLE D’OR déboulant dans nos salles le 11 octobre prochain, était-ce judicieux qu’il déroge à ses habitudes ?

Let’s go crazy !

Démarrant en trombe, ce second KINGSMAN nous propose une fois encore de trépidantes séquences d’action. Pas toujours classieux, l’humour répond aussi à l’appel. Soutenu par l’incroyable présence de Taron Egerton (Eddie the Eagle), il assure notre divertissement durant plus de deux heures.

Cependant, j’ai trouvé regrettable de voir le gros du nouveau casting faire de la figuration. De Channing Tatum (LES HUIT SALOPARDS) à Jeff Bridges (TRUE GRIT), en passant par Halle Berry (X-MEN: DAYS OF FUTURE PAST), leur présence, bien que sympathique, m’a semblé bien accessoire. Dès lors, seules les performances de Pedro Pascal (NARCOS, Game of Thrones) et de la sublime Julianne Moore (MAGGIE A UN PLAN) me feront oublier cet écueil.

L’effet de surprise n’étant plus là, KINGSMAN : LE CERCLE D’OR se situe un cran en dessous du premier opus mais devrait plaire aux amateurs de films d’action.

Actuellement en pourparlers pour réaliser MAN OF STEEL 2, Matthew Vaughn espère bien poursuivre les aventures des Kingsman et Statesmen dans un troisième long-métrage. Une affaire à suivre !

Laisser un commentaire