Bien avant de rencontrer Luke Skywalker (Mark Hamill) et de rejoindre l’Alliance Rebelle, le jeune Han Solo (Alden Ehrenreich) a dû apprendre à survivre dans les rues de la planète Corellia. Entre contrebande et petites arnaques, le plus célèbre vaurien de la galaxie se rêve alors pilote de son propre vaisseau pour regagner sa liberté et celle de la belle Qi’ra (Emilia Clarke)…

Encore quelques jours de patience pour découvrir SOLO : A STAR WARS STORY au cinéma. Après Rogue One, ce second spin-off de la saga intergalactique prendra l’affiche dès le 23 mai. Était-ce une bonne idée de laisser Ron Howard (RUSH) démystifier un personnage aussi populaire? Verdict !

L’HOMME DERRIÈRE LA LÉGENDE

Ansel Elgort, Miles Teller ou encore Jack Reynor. Ils rêvaient tous d’endosser le rôle de Han Solo mais c’est finalement Alden Ehrenreich (Stoker) qui a décroché la timbale. Difficile de passer après Harrison Ford qui marqua mon enfance. Pourtant, Alden se révèle à la hauteur de son iconique prédécesseur et j’ai pris plaisir à voir évoluer ce Solo juvénile.

DES RENCONTRES AU SOMMET

Familiers ou inconnus au bataillon. Comme le suggère l’affiche du film, Han va croiser pas mal d’individus au cours de son périple. Des prémisses d’une amitié indéfectible à des rapports plus conflictuels, ces relations impactantes remettront en cause bon nombre de ses idéaux. Ici, le duo formé avec Chewbacca (Joonas Suotamo) fonctionne merveilleusement bien et j’ai eu le sourire aux lèvres en repensant à leurs frasques futures.

DES MORCEAUX DE BRAVOURE

Entre une course-poursuite endiablée en landspeeder, une folle expédition ferroviaire et une épique traversée bouclée en 12 parsecs à bord du Faucon Millenium, autant dire que j’ai eu mon compte d’action. Le metteur en scène qui avait su me faire aimer la Formule 1 m’offre encore fois une aventure parfaitement chorégraphiée.

DES REGRETS

Oui, car tout n’est pas irréprochable dans cette galaxie très très lointaine. En effet, Thandie Newton (WESTWORLD) et Donald Glover (ATLANTA) auraient mérité plus de présence à l’écran. Quant au méchant de service, Dryden Vos (Paul Bettany), il est vraiment insipide.

Soutenu par la photo de Bradford Young (PREMIER CONTACT), des acteurs convaincants et un réjouissant fan service, ce captivant spin-off donne des pistes pour mieux comprendre le héros de mon enfance. Et même s’il ne parvient pas à détrôner ROGUE ONE dans mon cœur, SOLO : A STAR WARS STORY a rempli amplement son contrat : celui de me divertir.

6 Réponses

  1. Les Petits Pas de Juls

    S’agissant d’une histoire Star Wars, j’aurais tendance à aller le voir au ciné plutôt que d’attendre le DVD… Cependant, il y a désormais tellement d’expectatives (j’ai été un peu déçue de l’épisode 8) que je ne sais pas trop à quoi m’attendre… et je ne savais pas qu’une histoire allait sortir si tôt après Rogue One (qui était génial!).
    Avec ton regard, tu me donnes envie et mon hésitation s’en trouve effacée… je vais donc aller au ciné cette semaine, car je trouve quand même que c’est le genre de film qu’il faut absolument voir sur grand écran…

    Répondre
    • Val

      Hello,
      Avec toute cette pub faite en amont; difficile effectivement de ne pas avoir d’a priori.
      J’espère que tu passeras un bon moment devant ce film 😉

      Répondre
  2. Lou

    Je suis mitigée quand à ce nouveau Star Wars, j’irai le voir mais l’acteur principal est loin d’avoir les charisme d’Harrison Ford et j’ai peur que ce ne soit pas à la hauteur des attentes espérées … ton avis est intéressant en tout cas !
    Je t’embrasse ❤️

    Répondre
    • Val

      Hello Lou,
      De toutes les façons, PERSONNE n’aura jamais le charisme de Harrison Ford 😀
      Alden Ehrenreich se débrouille pas mal et apporte quelque chose de différent. Sachant qu’il s’agit d’une version jeune du héros de mon enfance ce n’est pas plus mal.
      Bonne séance !
      Bises 🙂

      Répondre
  3. Steeve Tremblay (@LeTusken)

    C’est mon personnage préféré de l’histoire du cinéma, alors j’attends avec grande impatience le visionnement de ce film et de voir de mes yeux la prestation d’Ehrenreich. Après lecture de ta critique, je me dis qu’il vaut mieux abaisser un peu mes attentes envers le film et simplement profiter et accepter l’aventure qu’on me propose à l’écran. Faire le pont entre les événements de ce film et ce qu’on connait avec les épisodes 4-5-6-7 ce doit être génial et particulièrement intéressant. 🙂 J’ai hâte!!!

    Répondre
    • Val

      C’est exactement ça !
      J’avoue qu’au début quand j’ai entendu parler de ce projet j’ai râler car je suis fan d’Harrison Ford. 😀

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.