Durant la semaine du 1er mai, on a séjourné 4 jours en Nouvelle-Aquitaine. Histoire d’en profiter un max, on a consacré 2 jours à la visite de Bordeaux, une à celle de Saint-émilion et enfin une à Arcachon. Un chouette City break entre terre et mer !

Du populaire quartier Saint Michel au quartier branché des Chartrons, en passant par la commerçante rue Sainte-Catherine. Si elle arbore des éléments architecturaux similaires à ceux de Paris, la foisonnante girondine se veut plus douce et invite davantage à la flânerie. Que faire ? Que visiter ? Où aller ? Voici nos immanquables !

DEVENIR INCOLLABLE SUR LE VIN

La Cité du Vin – station Tram B Cité du Vin
Impossible de la rater ! Les 55 mètres de sa tour de verre dominent la Garonne. A travers une expérience immersive, on découvre toutes les facettes de la viticulture. Une visite très ludique qui plaira à toute la famille. Point d’orgue du parcours : le Belvédère du 8e étage offrant un verre de vin (ou jus de raisin bio) et une superbe vue panoramique.
Billet Parcours permanent + Belvédère : 20€/adulte – www.laciteduvin.com



MANGER DANS UN MARCHE COUVERT

Les Halles de Bacalan – 10, Esplanade de Pontac – station Tram B Cité du Vin
Depuis novembre 2017, ses 23 artisans-producteurs mettent à l’honneur le terroir régional. Après avoir bu notre verre de vin à la Cité, on partage une planche de charcuterie chez Garg’Antoine (« Copain comme cochon », 10€) et deux gâteaux à La p’tite boulangerie d’Arnaud Chevalier et Maud Moinard (Gâteau basque à la noisette + tarte au citron, 7€).
De 8h à 14h30 et 16h30 à 20h30, fermé le lundi – biltoki.com/hallesbacalan




CHILLER DANS UNE ANCIENNE CASERNE

Darwin Caserne Niel – 87, quai des Queyries – station Tram C ou Bat3 Stalingrad
On prend le bateau près de la Cité du vin (dernière navette à 16h28 en semaine et 20h13 le weekend) ou le tramway pour filer à Darwin. 15 000 m2 squattés par un espace de coworking, un incubateur d’entreprises écoresponsables, une ferme urbaine mais aussi un skate park, une salle de sport et une épicerie bio.
On furète partout avant de s’installer avec une Darwin Beer (4€ la bouteille) au Magasin Général. L’endroit est tellement cosy qu’on décide de manger sur place. Ce sera poulet fermier et sa purée à l’ancienne (15€) et salade falafels (13€). La soirée se termine en beauté avec une partie de flipper 🙂
Entrée libre de 8h à 18h et de 8h à minuit le jeudi, vendredi et samedi – darwin.camp








SUCCOMBER A UNE PETITE DOUCEUR

Le Boulanger de l’Hôtel de ville – 76, rue des Trois-Conils – Tram A et B Hôtel de Ville
Avec sa façade en carreaux blanc, la petite boulangerie tenue par Gregory Lacolonge ne paie pas de mine. Pourtant, on peut y prendre un délicieux petit-déjeuner. Laboratoire bien visible, comptoir à l’ancienne, sacs de farine et vaisselle vintage. La déco rétro donne au lieu un charme irrésistible. Ici, la praline est reine car c’est une filiale de la réputée maison Jocteur, originaire de Lyon. Face à tant de gourmandises, le choix s’avère cornélien.
Ouvert du mardi au dimanche de 7h à 20h – www.boulangeriejocteur.com



Déguster un Canelé de Bordeaux – 41, place Gambetta – Tram B Gambetta Madd
Difficile de résister à ce gâteau au bon goût de vanille et de rhum qui cache un cœur moelleux sous sa croute caramélisée. A 4,70€ l’étui de 6 Gros canelés, pourquoi se priver ? Pour se régaler à moindre coût, rendez-vous dans l’une des boutiques de La Toque Cuivrée. Vendu dans des boites qui résistent bien au transport, ce produit frais se conserve à température ambiante durant 3 à 4 jours.
Ouvert de 8h à 20h – www.la-toque-cuivree.fr


CHINER AUX BORD DE LA GARONNE

Brocante des Quinconces – station Tram C Quinconces
Meubles, tableaux, vaisselle, bibelots, plaques émaillées, etc. Deux fois par an, la Place des Quinconces accueille des brocanteurs et antiquaires qui proposent un large choix de marchandises. Au Printemps, des pépiniéristes y proposent fleurs et plantes. L’édition automnale aura lieu du 23 novembre au 9 décembre 2018.
Entrée libre de 10h à 19h – www.bordeauxquinconces.com






GOUTER A LA CUISINE BORDELAISE

Brasserie Bordelaise – 50, rue Saint-Rémistation Tram A Ste Catherine
Au cœur du centre historique, ce restaurant rend un bel hommage au patrimoine culinaire régional. Cuisine généreuse, cuissons maîtrisées à la perfection, produits locaux (l’entrecôte vient des boucheries Gautier du Marché des Capucins) et de saison, service au top, ambiance chaleureuse, dog friendly. On comprend pourquoi les gens se pressent ici.
Au menu : Entrecôte de 400g à 28€ + magret de canard entier grillé à la sauce bordelaise à 24€ + assiette de Merveilles et sa crème anglaise à 7€ + Profiteroles à 10€ + 1 verre de Cadet de Larrivet Haut Brion 2015 à 7€ + 1 bouteille d’eau pétillante «La Bordelaise» à 3€ = 79€.
Ouvert tous les jours de 12h à 15h et de 19h à minuit – www.brasserie-bordelaise.fr





VISITER LES VIGNOBLES

Saint-émilion – TER (Ligne 26) St-émilion
Le temps d’une journée, direction le nord-est de la route du vin. En train, cette charmante cité médiévale classée au patrimoine mondial de l’UNESCO n’est qu’à 1h de Bordeaux. De la gare, il faut ensuite marcher 10 minutes mais les flemmards peuvent prendre un tuk-tuk (3,50€ l’aller-retour).
Bon plan : à partir de 2 personnes, l’offre TRIBU de la SNCF permet d’obtenir des réductions allant de 20 à 50%. Pour nous deux, on a payé 30€40 l’aller-retour.



Évitez le petit train touristique des Grands Vignobles (6,50€ ou 10€ avec dégustation). Des prestigieux châteaux vous ne verrez que leurs enceintes. Le conducteur ne ralentit pas pour qu’on puisse prendre des photos et aucun arrêt n’est prévu durant la balade. Quant à la visite des caves monolithes du Château Rochebelle, elle fut vite expédiée par notre hôte.





Perdez-vous plutôt dans le dédale des ruelles pentues du village qui recèle de nombreux trésors. La Tour du Roy, le Cloître des Cordeliers (en travaux mais toujours ouvert au public), le Cloître de l’Église collégiale, les tertres…









Pour manger, on recommande La pizzeria du Vieux lavoir – 19, rue de la grande fontaine. Menu entrée+plat+dessert à 20€. On aime l’emplacement bucolique, son accueil familier et sa belle carte des vins.


VOIR LA MER

Arcachon – TER (Ligne 32) Arcachon
Malgré la grève, on a choppé un train pour profiter du bassin d’Arcachon (billets TRIBU 36€80 l’aller-retour pour 2 pers). Entre océan Atlantique et forêt de pins, cette véritable invitation au farniente se trouve à seulement 52 minutes de Bordeaux.

Après avoir flâné sur la plage près de la Jetée Thiers, on continue de faire le plein d’iode en allant déguster des huîtres Laban à l’Oyster bar du marché couvert de la place des Marquises.
L’addition : 2 verres de Tariquet classique à 3,20€ + 1 plateau pour 2 personnes contenant 18 huîtres n°4, crevettes, bulots, saumon et terrine de campagne = 52€.
Ouvert tous les jours sauf le lundi de 8h30 à 13h30.






Le ventre plein et les papilles satisfaites, direction la Dune du Pylat, la plus haute dune d’Europe. Située juste devant la gare d’Arcachon, la ligne 1 des bus Baïa nous y emmène en 25 minutes (1€ par trajet). A bord du bus, on admire les superbes villas de cette station balnéaire.
Une fois sur place, l’ascension se fait via des escaliers ou en mode cascade. Ce jour-là, le soleil est au rendez-vous mais on doit protéger nos oreilles à cause des rafales de vent. Lunettes de soleil indispensables !




 

COMMENT Y ALLER, OÙ DORMIR, SE DÉPLACER

A bord du TGV low cost Ouigo, il faut 2h40 pour rejoindre Bordeaux depuis Paris. On a payé 32€/pers l’aller-retour.

On a opté pour l’Ibis Mériadeck (35, cours Maréchal Juin – 71€/nuitée). Propre et abordable, il est à côté d’un centre commercial, du centre historique, d’une station de tramway (Palais de Justice) et même d’un bus direct pour la gare St Jean qui dispose d’espaces dédiés pour les valises (Ligne 1).

Tout est faisable à pied ! On l’a d’ailleurs expérimenté dès notre arrivée car aucun transport en commun ne circulait le 1er mai 😆
Sinon, on voyage en TRAM, en bus ou en bateau (Bat³, prononcer BatCub). C’est 1,60€ pour un trajet d’1h avec correspondance. Il existe aussi un système de Vélib, le Vcub.

En 2 jours sur place, on n’a pu tester toutes les adresses bordelaises recommandées sur Twitter car elles étaient fermées ou prises d’assaut. Il faudra donc qu’on y retourne 🙂
Connais-tu Bordeaux ? Quels sont tes endroits favoris ?

© Crédits Photos – S H U N R I Z E.com

4 Réponses

    • Val

      La région est superbe et surtout on y mange très très bien. On a pris un peu de poids au retour 😀

      Répondre
  1. Les Petits Pas de Juls

    Très chouette cette escapade bordelaise et ce passage éclair à St Emilion et Arcachon! A une semaine près, on s’y croisait! 😉
    Ca donne déjà envie d’y retourner!

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.