Le magazine friand de découvertes
© 2006-2021 SHUNRIZE.com

Ron débloque l’algorithme de l’amitié

Envie d’un divertissement familial pour les vacances de la Toussaint ? Attendue dans les salles obscures dès le 20 octobre prochain, cette réjouissante aventure animée conviendra à plus d’un titre.

Accessible dès 7 ans, Ron débloque est la première production du studio britannique Locksmith Animation en association avec Disney et 20th Century Studios. A la fois drôle et attendrissant, ce récit initiatique d’1h46 se concentre sur l’improbable rencontre de Barney, un collégien solitaire, et un robot dernière génération défaillant, à qui il tente d’enseigner l’art de l’amitié.

Découvert en avant-première dans une remarquable version française. L’originale met notamment en vedette les voix de Jack Dylan Grazer (Ça) dans le rôle de Barney, Zach Galifianakis (Very Bad Trip) dans celui de Ron et Olivia Colman (Fleabag) dans le rôle de sa grand-mère Donka.

A l’instar de Les Mitchell contre les machines, ce film d’animation s’inscrit dans l’air du temps. Sans sombrer dans la fable technophobe, il se penche sur la virtualisation qui altère nos interactions sociales. Malgré son arrière-goût de déjà-vu, l’œuvre de Jean-Philippe Vine (Le voyage d’Arlo), Sarah Smith (Mission Noël : Les Aventures de la famille Noël), Octavio Rodriguez (Coco) et Peter Baynham (Borat 1&2) est si bien exécutée qu’on se laisse embarquer.

La différence est une richesse !

En effet, l’excentrique grand-mère de Barney et les réactions très premier degré de Ron sont à l’origine de nombreuses séquences hilarantes. Et si l’humour est au rendez-vous, le long-métrage évoque suffisamment de sujets pour engager d’édifiantes conversations avec nos enfants. Course aux Like alimentant le narcissisme et l’insatisfaction, manque d’authenticité des relations numériques, cyber-harcèlement ou encore exploitation des données personnelles à des fins mercantiles. Ces formidables fenêtres ouvertes sur le monde s’invitant de plus en plus tôt dans leur vie, ce n’est pas négligeable.

Enfin, Ron débloque démontre avec justesse que l’amitié est plus complexe qu’un simple algorithme basé sur des passions communes. Ainsi, cheminer vers l’autre s’avère nettement plus enrichissant. Parce qu’un ami est aussi une épaule qui permet de se relever, se motiver, de reprendre confiance en soi et de s’accepter tel que l’on est, tout en nous poussant à devenir une meilleure version de nous-même. A découvrir en famille le 20 octobre.

Crédits Photos © 2021 20th Century Studios. All Rights Reserved.

Merci au Disney Social Club pour l’avant-première !

Laisser un commentaire

Total
17
Share