Ce samedi 06 avril, direction le nord de l’Essonne pour une balade au sein de la Vallée de l’Orge. Depuis la gare de Bibliothèque François-Mitterrand, on prend le RER C en direction de Brétigny. 30 minutes plus tard, voici Saint-Michel-sur-Orge (Zone 5 du pass Navigo).

Gare départ et arrivée : St-Michel-sur-Orge
Durée estimée : 4h
Distance estimée : 13 km
Balisage : rouge-blanc, jaune et rouge-blanc

On sort par l’entrée principale, rue Anatole France, pour suivre le balisage rouge-blanc du GR 111 via le Mail de l’Europe. On arrive rapidement aux Parc de Lormoy où coulent la rivière de l’Orge et son bras, la Boëlle. L’endroit est idéal pour pique-niquer puisqu’il y a des tables, un point d’eau potable et même des toilettes.

Après avoir passé le petit pont de bois à gauche, on aperçoit le Château de Lormoy (XVIIe siècle). Situé en haut du coteau, il fut le pied à terre parisien du Roi des belges Léopold II au début du XXe siècle et la propriété des industriels sucriers Say qui l’habitèrent jusqu’en 1934. Aujourd’hui, il abrite un Ehpad.

Le sentier bucolique longe 3 étangs (Bassin de Lormoy, Longpont et Saint-Michel) et débouche sur la Basilique de Longpont-sur-Orge. Étape des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, Notre-Dame-de-Bonne-Garde est le premier reliquaire de France (1926 reliques) et possède également un portail du XIIIe siècle.

Toujours sur le GR 111, la balade se poursuit jusqu’à la Tour de Montlhéry. Intimement lié à l’histoire de France sous les premiers capétiens, ce donjon d’un château des XIIIe et XIVe siècles domine la vallée de l’Orge et son affluent la Sallemouille. Note que le sommet de la Tour sera accessible dès le 13 avril 2019, tous les samedis et dimanches (Billet à partir de 2€, plus d’infos à La Maison du Patrimoine 27, Grande Rue 91310 Montlhéry – 01 60 12 72 06).

Ensuite, on descend en slalom la butte pour retrouver la rue des Processions. Après avoir pris à gauche dans la rue des Sablons, on quitte le GR 111 pour prendre à gauche le PR 04 (balisage jaune) dans la rue des Petits Près. Le talus d’herbe passé, le parcours devient alors beaucoup moins enthousiasmant. La faute à une route jonchée d’ordures et au franchissement de la Francilienne.

Heureusement, les choses s’améliorent au niveau du bassin du Petit Paris et du Parc du Carouge de Brétigny-sur-Orge où l’on suit à présent le balisage blanc-rouge du GR 655 Est qui ramène au Parc de Lormoy. Une fois là-bas, on prend de nouveau le GR 111 jusqu’à la Gare SNCF.

En dehors de la côte qui mène à la Tour et de la descente abrupte qui s’ensuit, pas de grandes difficultés pour cette randonnée. Côté statistiques : altitude maximale de 188 m, dénivelé positif cumulé à 429 m et dénivelé négatif cumulé à 434 m.

Depuis 2014, on ne cesse de découvrir des sublimes coins de verdures accessibles depuis Paris en transports en commun. Entre cours d’eau, prairies, bois, lieux historiques et vieilles pierres, la vallée de l’Orge qui permet aussi d’admirer pas moins de 63 espèces d’oiseaux et 279 espèces d’arbres et de plantes ne déroge pas à la règle.

© Crédits Photos – S H U N R I Z E.com