Le magazine friand de découvertes
© 2006-2022 SHUNRIZE.com

My name is Earl

Créée par Gregory Thomas Garcia (Yes, Dear), My name is Earl est diffusée aux États-Unis sur NBC depuis le 20 septembre 2005 et en France sur Paris Première depuis le 29 octobre 2006. Complétement délirante, je suis évidemment tombée sous son charme.

La série suit les mésaventures d’Earl Hickey (Jason Lee). Un loser qui pique tout ce qui peut être dérobé et s’est marié complètement ivre à une bombe sexuelle écervelée enceinte de six mois. Père de deux enfants, il vit avec sa femme, ses rejetons et son frère Randy. Grand amateur de bières, ce dernier squatte chez lui entre deux cartons de pizzas. Un jour, la chance finit par lui sourire et Earl gagne 100 000 dollars en grattant un ticket de loterie. Mais quelques secondes après il se fait renverser par une grand-mère en voiture.

Durant sa convalescence, il apprend en regardant la télé que le “karma” est la clé de la réussite de la vie. C’est LA révélation pour lui ! “Faites le bien et vous vivrez bien, faites le mal et ça vous hantera” devient alors son nouveau mantra. Il entreprend de réparer toutes ses mauvaises actions et souhaite coûte que coûte améliorer la vie de ceux qu’il a volé, blessé, oublié, frappé… Sa liste de choses à régler dans une main et son frère dans l’autre, Earl part à la recherche de la sérénité “karmique”.

Les amis de Earl

Joy Turner alias Jaime Pressly (Dead or Alive)
Ex-femme de Earl, elle est vulgaire et écervelée. C’est la compagne de Darnell et la mère des “enfants” de Earl : Dodge et Earl Junior.

Randy Hickey alias Ethan Suplee alias (Evolution)
Il est le frère de Earl et c’est aussi un loser. Il l’assiste dans ses bonnes actions comme il le faisait dans les mauvaises autrefois. Il se retrouve souvent face à de curieuses situations lorsqu’il a trop ingurgité de bières.

Catalina alias Nadine Velazquez (House of the Dead 2)
C’est la femme d’entretien du motel où vivent Earl et Randy. Gentille et plutôt jolie, elle passe tout son temps libre avec nos deux frères.

Darnel alias Eddie Steeples
Bien qu’il soit maintenant avec son ex-femme, il est l’ami de Earl. Son surnom de Crabman lui vient des petits plats au crabe qu’il sert au café du coin.

Les acteurs sont vraiment excellents et l’humour décalé fait toujours. Avec son héros bedonnant à l’allure un peu crasseuse, on est bien loin du look aseptisé proposé généralement dans les séries US. La série offre ainsi une vision de l’Amérique beaucoup moins triomphante, moins glamour, mais certainement plus proche de la réalité.

Les épisodes sont très inventifs et on a droit à des moments plus que savoureux. Si tu es fan des films de Kevin Smith et de l’humour que l’on peut retrouver dans des séries telles que MALCOLM tu y trouvera résolument ton compte. Bref, je te la recommande chaudement !

Total
0
Share