Le magazine friand de découvertes
© 2006-2022 SHUNRIZE.com

Heroes, saison 1

Diffusée actuellement aux États-Unis, il faudra attendre le mois de juin pour découvrir enfin la saison 1 de HEROES sur TF1. Que vaut la série de Tim Kiring ?

Après avoir subi Mutant X, j’étais quelque peu désabusée concernant les séries abordant le thème des mutations génétiques et des super héros. Mais les 15 premiers épisodes de Heroes m’ont réconcilié avec le genre. Le scénario est bien construit et les connections se font naturellement. On s’aperçoit ainsi que tous les personnages sont liés entre eux. Notamment par ce mystérieux Linderman.

Tout comme LOST, les protagonistes viennent de pays (Inde, Japon, États-Unis) et de villes différentes (Odessa, Los Angeles, Las Vegas et New York) mais sont amenés à se rencontrer.

Le casting

Peter Petrelli – Milo Ventimiglia (Rocky Balboa) – Pouvoir : Assimile les pouvoirs des héros proches de lui
Matt Parkman – Greg Grunberg (Felicity) – Pouvoir : Lit dans les pensées
Claire Bennett – Hayden Panettiere (Le plus beau des combats) – Pouvoir : Régénération cellulaire
Nathan Petrelli – Adrian Pasdar (Les chemins de l’étranger) – Pouvoir : Vole
Claude Raines – Christopher Eccleston (Dr Who) – Pouvoir : Invisibilité
Meredith Gordon – Jessalyne Gilsig (Nip & Tuck) – Pouvoir : Création de Feu
Gabriel Gray alias Sylar – Zachary Quinto (24 Heures Chrono) – Pouvoir : Voit « comment les choses fonctionnent »
Sarah Ellis – Eden – Hana Gitelman – Pouvoir : Persuasion

Isaac Mendez – Santiago Cabrera (MI5) – Pouvoir : Dessine l’avenir
Niki /Jessica Sanders – Ali Larter (Destination finale) – Pouvoir : Alter ego à la Force surhumaine
D.L. Hawkins – Leonard Roberts (Smallville) – Pouvoir : Passe-muraille
Micah Sanders – Noah Gray-Cabey (La jeune fille et l’eau) – Pouvoirs : Contrôle les machines.
Candice Wilmer – Missy Peregrym (Smallville) – Pouvoir : Manipule la réalité visuelle
Lindermann – Malcom McDowell (Orange Mécanique) – Pouvoir : Pouvoir de guérison.
M. Bennett – Jack Coleman (Dynastie) – Père adoptif de Claire. Il connaît l’existence des héros et la particularité de sa fille.
Simone Deveaux – Tawny Cypress (World trade center) – Petite amie d’Isaac

Certaines personnes sont nées pour être extraordinaires.

Hiro Nakamura – Masi Oka (Scrubs) – Pouvoir : Téléportation et contrôle du temps
Ted Sprague – Matthew John Amstrong – Pouvoir : Émet des ondes radioactives.
Sanjog Iyer – Javin Ried – Pouvoir : Entre dans les rêves des gens et les guide vers leur vérité
L’Haïtien – Jimmy Jean-Louis – Pouvoirs : Inhibe les capacités des autres héros. Peut effacer sélectivement la mémoire
Mohinder Suresh – Sendhil Ramamurthy – Son père tentait d’établir une cartographie des personnes détenteur de pouvoirs.
Ando Masahashi – James Kyson Lee – Ami d’Hiro
Audrey Hanson – Clea Duvall – Agent du FBI, elle poursuit Sylar et étudie ses crimes.
Thompson – Eric Roberts (Smallville) – Membre du OWI et chef de M. Bennett

Un étrange symbole

Dans Heroes, un signe est omniprésent. On le retrouve notamment :

  • Sur la couverture du livre écrit par Chandra Suresh “Activating Evolution”
  • En tatouage, sur l’épaule de Jessica.
  • Le collier du mystérieux assistant de Mr Bennet.
  • Sur le livre de géométrie de Claire. On suppose que c’est elle qui l’a dessiné.
  • L’une des peintures d’Isaac.
  • Dans l’eau de la piscine des Walker, les parents de la petite Molly, qui ont été tués par Sylar.
  • Sur la carte de Chandra, dans son appartement.
  • Sur la couverture de la BD, dessinée par Isaac Mendez, celle qui raconte l’arrivée de Hiro à New York.
  • A coté de la photo de Nathan Petrelli, dans la pièce secrète de l’appartement de Sylar.
  • Sur le manche du sabre qu’Hiro veut récupérer

Ce symbole représente l’ARN qui est un polymère similaire à l’ADN, aussi bien en terme structurel qu’en terme fonctionnel (matérialisation et traitement de l’information génétique).

Des êtres à part

Je ne suis pas mécontente d’avoir vu les 15 épisodes d’une traite. Attendre toute une semaine la suite très peu pour moi ! Ici, l’accent est mis sur la psychologie des personnages, leur histoire et non sur les pouvoirs qu’ils détiennent. La plupart d’entre eux sont des losers et leurs capacités les handicapent plus qu’autre chose. Elles deviennent le catalyseur de leurs déboires sociaux. Ainsi, Mark, Peter, Isaah, et Hiro sont considérés comme des excentriques, Micah est raillé par ses camarades de classe, Ted a causé la mort de sa femme, Claude Raines est solitaire et Gabriel Gray/Sylar est un psychopathe.

Une excellente série qui mérite que l’on s’y attarde. J’avoue être assez fan de Hiro, même si ses mimiques sont assez stéréotypées. J’espère que la suite sera de la même veine car de nombreuses questions restent encore en suspens. Quels sont les supérieurs de Bennett ? Qui est-ce Linderman ? Il sort d’où cet haïtien ? Est-ce que cette épée a de vrai pouvoir ? Est-ce que Peter va maîtriser à temps ses pouvoirs ? Comment Sylar fait pour absorber les pouvoirs des autres ?

Total
0
Share