D’ici 2100, si rien ne change, une partie de l’humanité serait amenée à disparaitre à cause de la raréfaction des ressources et des changements climatiques. Face à ce constat plus qu’alarmant, Cyril Dion et Mélanie Laurent sont partis enquêter à travers le monde pour comprendre ce qui pourrait provoquer cette catastrophe et surtout comment éviter cet effondrement généralisé de nos écosystèmes.

Des réalisateurs engagés

Leur démarche s’inscrit dans la continuité des actions qu’ils avaient menées auparavant. Instigateur du projet, Cyril Dion est ainsi le co-fondateur de l’ONG Colibri et coproducteur du documentaire SOLUTIONS LOCALES POUR UN DÉSORDRE GLOBAL de Coline Serreau.

Quant à l’actrice-réalisatrice-chanteuse française, elle milite depuis plusieurs années auprès d’ONG comme Greenpeace et fut notamment la narratrice du documentaire THE END OF THE LINE qui dénonçait l’épuisement des ressources océaniques.

Une œuvre citoyenne

Côté production, nos deux réalisateurs ont opté l’an dernier pour une campagne de crowfunding. Soucieux de préserver leur indépendance et désireux d’impliquer un maximum les spectateurs, ils se sont donc tourné vers cette plateforme française de financement participatif.

Leur projet rencontra un tel succès qu’il atteignit son objectif initial de 200 000 € en à peine deux jours. Au final, 444 390 € auront ainsi été récoltés. Preuve indéniable du vif intérêt porté aux nombreuses thématiques abordées par DEMAIN. Dès lors, on peut raisonnablement se dire que tout n’est pas perdu.

Un état des lieux positif

Loin du fatalisme improductif habituel, DEMAIN ne se contente pas d’évoquer les problématiques écologiques que nous connaissons et préférons parfois ignorer. Bien au contraire ! France, Danemark, Finlande, Belgique, Inde, Grande-Bretagne, États-Unis, Suisse, Suède, Islande. A travers un road trip ludique, le film s’emploie à nous démontrer qu’il existe aujourd’hui des solutions viables pour enrayer ce funeste engrenage.

Devenir locavore, transformer son quartier en potager ou encore se présenter dans sa ville pour reprendre le pouvoir. Qu’elles soient individuelles ou collectives, chaque action que nous engageons peut vraiment faire une différence lorsque les instances politiques semblent avoir baissé les bras.

Au quotidien, Alex et moi appliquons déjà des gestes «green», mais en sortant de la projection, j’avais vraiment envie d’en faire plus. Je vous invite d’ailleurs à visiter le site dédié au film qui recense quelques-uns d’entre eux.

Une B.O aérienne

Si DEMAIN véhicule un message extrêmement inspirant, la musique qui l’accompagne l’est tout autant. Connue pour sa variation autour d’une comptine anglaise (« Twinkle Twinkle Little Star », pub Nissan), Fredrika Stahl signe pour la première fois une B.O et nous offre ici des compositions enveloppantes aux sonorités pop jazzy.

Pour info, l’EP éponyme regroupant l’emblématique «Tomorrow» ainsi que seize autres titres (« The World to Come », « Everything », « Make a Change », « Pull Up your Sleeves », « More »…) concoctés par l’artiste suédoise, est d’ores et déjà disponible dans les bacs et sur les plateformes de téléchargements. Je suis d’ailleurs en train de l’écouter en rédigeant ces quelques lignes 😆

La planète va de plus en plus mal, c’est un fait avéré. Pourtant, si chacun se bouge un peu les fesses, nous pourrons stabiliser le climat, redéployer la biodiversité, se passer définitivement des énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz) et pourquoi pas avoir un nouveau modèle socio-économique plus efficace et surtout plus équitable.

Ce monde meilleur n’a rien d’utopique, ses fondations sont déjà esquissées dans DEMAIN qui sort en salles ce mercredi 2 décembre. Mobilisons-nous pour pouvoir nous l’offrir.