Voilà plus d’un an que l’actrice Kirin Kiki est décédée des suites d’un cancer du sein. Dans un jardin qu’on dirait éternel qui sort le 26 août prochain est l’ultime leçon de vie offerte par cette icône du cinéma japonais.

Yokohama, 1993. A 20 ans, Noriko (Haru Kuroki, La Maison au toit rouge) ne sait pas trop quelle voie elle empruntera à la fin de sa scolarité. Flanquée de son exubérante cousine Michiko (Mikako Tabe, Kore wa Keihi de Ochimasen), elle commence à suivre les cours de Madame Takeda (Kirin Kiki, Les Délices de Tokyo), maître dans l’art ancestral de la cérémonie du thé. Au fil de ce complexe apprentissage, la jeune femme se découvre une passion et gagne en assurance…

« Transporte les choses légères comme si elles étaient lourdes et les choses lourdes comme si elles étaient légères » – Mme Takeda

Dans ce monde effréné où l’on est sans cesse sollicité, le nouveau film de Tatsushi Ōmori (The Whispering of the Gods) est une respiration bienvenue. Élégamment rythmée par les saisons, elle s’inspire du livre de Noriko Morishita, Nichinichikorekojitsu : Ocha ga Oshietekureta 15 no Shiawase, paru au japon en 2002 et traduit l’an dernier par les éditions Marabout sous le titre La cérémonie du thé.

A l’instar des samouraïs qui trouvaient un cadre de sérénité dans ce rituel au 16e siècle, son héroïne va découvrir l’importance de s’enraciner dans le présent pour profiter pleinement de la beauté de l’existence. Coupant court aux ruminations nostalgiques ou amères, elle disposera également de ses ressources intérieures pour affronter les coups durs. Empreint de sagesse et de simplicité, ce paisible voyage intérieur est plaisant à voir, notamment grâce à Kirin Kiki qui porte si bien l’humilité sur son visage.

Nichinichi kore kōnichi – Chaque jour est un bon jour

A la sortie de la projection, j’ai eu la chance de pouvoir goûter le matcha de Uji «Dans un jardin» créé spécialement par la pâtisserie TOMO (11, rue Chabanais 75002 Paris). Son fondateur Romain Gaïa et Kakegawa Yasuharu, dénicheur de thés d’exception et animateur d’ateliers avaient fait le déplacement pour nous initier. Je m’étais déjà régalé avec leurs dorayakis et leurs délicieuses pâtisseries mais boire ce thé vert japonais en poudre fut une première pour moi. Étonnant ! 😊

Bonne nouvelle ! A l’occasion de la Fête Nationale Japonaise, tu pourras aussi expérimenter ce chouette moment lors d’avant-premières dégustation organisées à travers la France par l’association Hanabi .
Le dimanche 23 février 2020, rendez-vous dans les cinémas suivants :

Paris – Cinq Caumartin (15h30)
Paris – Majestic Passy (11h)
Bar le Duc – Colisée
Boulogne-sur-Mer – Megarama Le Star
Bressols – Muse
Calais – Alhambra
Castelginest – Castelia (14 mars)
Marseille – Variétés
Mennecy – Confluences
Nantes – Katorza
Orléans – Carmes
Pau – Méliès
Perpignan – Castillet
Rennes – Arvor
Toulouse – Utopia Tournefeuille
Trappes – Grenier à sel
Villefranche-sur-Saône – Les 400 Coups

A propos de l'auteur

Passionnée de Pop Culture et friande d'évasion, ma curiosité n'a aucune limite.