Désavouée par Mark Zuckerberg et interdite de pub sur le réseau social créé par ce dernier, l’adaptation du livre de Ben Mezrich, « The Accidental Billionaires » (publié en France, sous le titre « La Revanche d’un solitaire ») est pourtant bien plus qu’un simple biopic retraçant la genèse controversée de l’un des plus importants réseaux sociaux au monde. Amitié, trahisons, sexe, argent, procès… Porté avec brio par les compositions du leader des Nine Inch Nails, Trent Reznor et Atticus Ross, THE SOCIAL NETWORK de David Fincher est avant tout un drame moderne frayant parfois même avec le genre du thriller.

On se laisse facilement happer par les déboires de ce pathétique héros dont la success-story fut initiée par une déception amoureuse. Les dialogues ciselés d’Aaron Sorkin sied à ravir au talentueux Jesse Eisenberg et cette parfaite symbiose permet de nous faire sourire à travers quelques tirades bien senties. On saluera également Andrew Garfield et sa touchante interprétation de l’ami bafoué mais aussi Justin Timberlake impeccable dans la peau de l’excentrique créateur de Napster et premier président de Facebook.

David Fincher nous offre une fois encore ce formidable regard cynique qu’il peut avoir sur la nature humaine et on se surprend même à vouloir connaître la suite des aventures de Mark Zuckerberg.

A propos de l'auteur

Passionnée de Pop Culture et friande d'évasion, ma curiosité n'a aucune limite.