Le webzine avide de découvertes
© 2006-2023 SHUNRIZE.com

Balade à Auvers-sur-Oise

Gare du Nord, 9h38. Direction Auvers-sur-Oise, un petit village du 95 situé à 30 kilomètres de Paris, coincé entre le plateau du Vexin et les berges de l’Oise.

Dès notre arrivée, le ton est donné ! Nous voilà en territoire impressionniste. En effet, François Laval, artiste peintre, dont le petit atelier est attenant à la gare, a réalisé dans le souterrain et sur un local technique de la SNCF, des fresques qui rendent hommage à ses illustres pairs.

A droite, le long de la voie ferrée, on aperçoit des vignes. Apparemment, la ville tente de redonner vie à ce patrimoine oublié depuis la fin du XVIIIe siècle.



Une Caverne insolite

A gauche, le bâtiment des marchandises désaffecté sert désormais de librairie. Sois curieux et n’hésite surtout pas à pénétrer dans La Caverne aux livres. Si sa façade n’a rien d’extraordinaire, elle cache pourtant un lieu vraiment atypique. La pièce principale est ainsi reliée à deux anciens wagons de tri postal datant des années 30. A l’intérieur, des milliers d’ouvrages de tous genres et de toutes les époques. Ouvert du jeudi au Dimanche de 11h à 18h, tu risques d’y passer de longues heures.



Le Chemin des Peintres

Côté visite, la ville propose deux parcours pédestres balisés (2h et 2h30), il suffit d’aller faire un tour à l’Office du tourisme qui se trouve à quelques mètres de la gare pour récupérer un plan gratuit ou de télécharger l’application Android. On opte pour les deux parcours. Le village s’étend sur 7 kilomètres donc pas de panique si tu n’es pas un grand marcheur.

Daubigny, Cézanne, Pissarro… Beaucoup d’artistes vécurent ou travaillèrent à Auvers-sur-Oise mais celui qui attirent le plus les touristes et sans conteste, Vincent Van Gogh. Il y vécut seulement 70 jours durant lesquels il exécuta tout de même 78 tableaux.

On marche donc dans ses pas. Face à la mairie, L’Auberge Ravoux, où sa chambre a été conservée, sert encore de la cuisine traditionnelle.

Le manoir du XVIIe siècle (Maison Atelier De Daubigny) devant lequel il passait quand il partait peindre à la campagne.

Après avoir monté le fameux Escalier, Alex s’imagine déjà propriétaire de l’une de ces charmantes maisonnettes.

On poursuit jusqu’à l’Église Notre-Dame (XIIe siècle) et sa dernière demeure.

statue de van gogh par ossip zadkine
Auberge Ravoux à Auvers-sur-Oise




 Église Notre-Dame à Auvers-sur-Oise

Tombe Vincent Van Gogh

Chez le Docteur Gachet

La Maison du docteur Gachet et son jardin surplombent la vallée de l’Oise. Accrochée à une falaise, la demeure de ce collectionneur d’art expose de nombreux objets, meubles et tableaux des peintres d’Auvers.

Tandis qu’au milieu des buis centenaires et des vieux tilleuls, Pierre Estève présente une installation interactive composée de fleurs sonores et lumineuses réalisées à partir de matériaux recyclés. L’entrée est gratuite.



La Vieille Rue

Habitats troglodytiques, maisons en pierre, murets recouverts de lierre et de rose trémière, chemins escarpés menant aux champs de blé, aux forêts et sur les bords de l’Oise. Auvers-sur-Oise est pratiquement restée la même depuis le XIXe siècle. Les rues du parcours sont paisibles et on s’émerveille de ces paysages tout droit sortis de tableaux impressionnistes.




Vestiges de la chapelle Saint-Nicolas à Auvers-sur-Oise


De retour à la gare, on rejoint rapidement les bords de l’Oise pour une dernière pause bucolique. Là, un chemin de halage permet de profiter des superbes reflets de cette rivière qui inspira tant de peintres. Le retour sur Paris devient alors un véritable crève-cœur !

© Crédits Photos – S H U N R I Z E.com

Total
0
Share