Après notre escapade à Vancouver, il est temps de reprendre la route. Mais pas n’importe laquelle !

Cette fois-ci, nous allons emprunter l’autoroute 99, plus connue sous le nom de Sea to Sky Highway.

Construite dans les années 60, achevée en 1995 puis améliorée à l’occasion des Jeux Olympiques d’Hiver de 2010, elle a permis de développer le tourisme autour de Whistler.

De Horseshoe Bay à sa jonction avec l’autoroute 97, près de Cache Creek, cette route escarpée nous offre des paysages à couper le souffle.

Traversant deux voies historiques, la piste de Pemberton et le sentier du patrimoine aurifère, ces 325 kilomètres d’asphalte arborent de saisissants changements de climat et de reliefs. De quoi émouvoir le plus blasé des automobilistes !

Vues sur le littoral

A une vingtaine de kilomètres de Stanley Park, nous atteignons la zone de forêt tropicale côtière de la baie Horseshoe. Puis, nous longeons le Parc provincial de Cypress.

La baie Howe livre des vues incroyables sur les fjords et les îles réparties le long de la côte.
Lions Bay, Britannia Beach, le Parc provincial de Murrin, les Chutes de Shannon… Ce ne sont pas les arrêts photos qui manquent.

Squamish

Le road trip se poursuit ensuite vers l’intérieur des terre où une vallée sinueuse se profile au milieu des montagnes et des prés alpins.

Nous arrivons bientôt à la plus grande ville de la région, Squamish.

Capitale des loisirs extérieurs au Canada, c’est une destination incontournable pour les amateurs de rafting, de ski de fond, de VTT et surtout d’escalade. Ici, il y a effectivement près de 1 500 itinéraires pour pratiquer cette discipline.

Nous dormons au Squamish – Executive Suites Hotel & Resort (40900 Tantalus Rd, Squamish, BC V8B 0R3, Canada – à partir de 140€ la nuitée – www.executivesuitessquamish.com). Situé à mi-chemin entre Whistler et Vancouver, c’est le coup de cœur hôtelier de notre séjour canadien !

Spacieuse, la chambre est en fait un appartement. Kitchenette équipée (plaques, four, micro-ondes, frigo, machine à café, bouilloire, lave-vaisselle), coin salon avec télévision, salle de bains avec produits de bain, sèche-cheveux, lave-linge et sèche-linge, fer et planche à repasser ainsi qu’une chambre séparée où trône une seconde TV.

Cerise sur le cupcake, l’appart’ a un balcon avec une vue superbe sur une mare et la chaine de montagne.


Nous prenons notre dîner et petit déjeuner sur place au restaurant de l’hôtel, le Norman Rudy’s Pub (Résa au 604 815 7978 – à partir de 15$ le burger Frites et 14$ la salade).

Au menu : des serveurs vraiment très sympas, des burgers et de très bonnes salades ! Nous n’avions pas réservé mais il est préférable de le faire.

Whistler

Après le Parc Provincial Garibaldi, nous croisons les triathlètes de la 4e édition du Subaru Ironman Canada.
180 km de vélo, 3,8 km de nage et 42,2 km de course à pied entre Whistler et Pemberton. Il en faut du courage et de la force mentale pour avancer sous ce cagnard.

Blotti au pied des pistes de ski, Whistler est un petit paradis pour les skieurs, riders et randonneurs.
Hôte des Jeux Olympiques en 2010, ce charmant village réservé aux piétons concentre aussi de nombreuses boutiques, bars et restaurants.






Le dimanche, n’hésitez pas à faire un tour au Marché fermier situé dans l’Upper Village, au pied de Blackcomb Mountain. Difficile de résister à toutes ces gourmandises.  😋

Nous avons d’ailleurs craqué pour de délicieuses mûres et myrtilles. (4545 Blackcomb Way, Whistler, BC V0N 1B4, Canada – De 11h à 16h – www.whistlerfarmersmarket.org).


Nous mangerons à la terrasse du Milestones Grill and Bar  (4555 Blackcomb Way, Whistler, BC V0N 1B4, Canada – à partir de 13$ – milestonesrestaurants.com).
Cuit au barbecue, notre burger à 17$ ne nous laissera pas un souvenir impérissable. Correct mais sans plus !

La route forestière

Entre Pemberton et Lilooet, l’ancienne route utilisée par les bûcherons nous amène au sublime lac Duffey.
Bordé de cyprès et de montagnes, il est fréquenté par les castors, les chèvres de montagne, les grizzlis, les cerfs, les ours noirs, les balbuzards et les grands hérons bleus.





Cariboo Chilcotin Coast

Nous arrivons au cœur du pays des chercheurs d’or. Ici, les forêts de pins laissent la place aux plaines arides du canyon du Fleuve Fraser.

Réputée pour ses buissons de sauge sauvage et ses plantations de ginseng, Lilooet est situé au Kilomètre 0 du Cariboo Trail, point de départ de la Ruée vers l’or de 1861. Les passionnés d’histoire se régaleront en découvrant les sites patrimoniaux où l’on trouve des artéfacts des premières nations.

Quelques kilomètres plus loin, à la jonction des autoroutes 99 et 97, le site historique Hat Creek Ranch vous donnera également un aperçu de la vie des pionniers.





Illustrant parfaitement la majesté de l’Ouest canadien, la route 99 est le terrain de jeu idéal pour les amoureux de la nature. C’est pourquoi, j’espère vous avoir donné envie de partir à sa découverte. 🍁

Ceci met un point final à notre trip à travers l’Ouest canadien. J’espère vous avoir fait un peu voyagé à travers ces quelques photos. Prochain stop : La Norvège !

Laisser un commentaire