Aujourd’hui, direction la côte Pacifique du Canada. Après vous avoir présenté la remarquable faune locale, je vous emmène donc faire un tour à Victoria. Capitale de la Colombie-Britannique, cette paisible cité balnéaire se situe au sud de l’île de Vancouver. Pour s’y rendre, il faut prendre le ferry qui traverse le détroit de Georgia et navigue à travers les îles du Golf.

A 4h de route du centre-ville de Vancouver, les navires du terminal de Tsawwassen desservent ainsi l’île toutes les heures durant la haute saison. La traversée dure 1h35 et il est fortement recommandé de faire sa réservation en ligne auprès de BC Ferries. (Tarifs à compter d’avril 2017 : 17,20$/pers + 57,50$/véhicule ou 2$/vélo).

A bord, on trouve de quoi se restaurer (self, restaurant, snacks), une salle de jeu et une boutique. Nous avons testé le restaurant buffet à 20$/pers… Nous ne retiendrons que la vue superbe qu’il offre sur la mer.



Inner Harbour, vendredi 22 juillet 2016. Ce port est le centre névralgique de la ville. Fondé en 1843, cet ancien fort était le siège des activités commerciales de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Pubs anglais, jardins fleuris, architecture victorienne, balade en calèche, vieux édifices en brique.

A l’image de son nom qui célèbre la reine d’Angleterre, elle se pare d’un joli cachet british. Face à nous se dresse le majestueux Fairmont Empress Hotel et à sa droite les tourelles aux toits verts du Parlement qui abrite la Chambre législative de Colombie-Britannique.









Ce jour-là, nous avons la chance d’assister aux Northwest Deuce Deys. Tous les trois ans, les amoureux de voiture ancienne modifiée (Hot Rod) se rassemblent à Victoria. Et si durant 3 jours, l’événement met à l’honneur les véhicules construits jusqu’en 1951, la Ford « Deuce » de 1932 demeure sa star.

Pour la petite histoire, cette voiture très populaire était le premier V-8 à avoir un grill devant le radiateur. Sur la chaussée, près de 1 200 Hot Rods affluent dont 613 venant des États-Unis, 526 du Canada, trois de l’Australie, deux de Nouvelle-Zélande et une de Finlande et de Suède.

Le soleil étant au rendez-vous, les enjoliveurs patiemment lustrés brillent comme jamais. Bien que n’y connaissant rien en voiture, voir autant de belles cylindrées au m2 était assez incroyable.















🍁 Et voilà, j’espère que cette halte au cœur de Victoria vous aura plu. Prochainement, nous poursuivrons notre périple canadien par une découverte horticole située en périphérie de la capitale : les magnifiques Butchart Gardens. 🍁

6 Réponses

    • Val

      C’était vraiment chouette de pouvoir les approcher de si près et surtout d’en voir autant au m2 🙂

      Répondre
      • LocoArsenal

        Oh c’est clair ça doit être le pied quand on a autant de beautés à admirer !!! un back to the future juste excellent à une époque où ils savaient faire de belles caisses ! lol

  1. kathleenbsq

    Les photos sont magnifiques, et ces maisons wow, incroyable!
    Merci de nous faire participer au voyage 😀 J’ai un ami qui vient de quitter la France pour Winnipeg, ça n’a rien à voir avec Victoria, mais en lisant ton article je me suis sentie un peu plus proche de lui!

    Répondre
    • Val

      Merci. L’Ouest canadien est tellement beau, pas évident de lui rendre hommage quand tu ne maîtrise pas totalement ton appareil. 😀
      Mes photos préférées restent celles prises dans les parcs, articles à venir 😉
      En dehors de cela, le plus dur étant de faire le tri. 2 appareils photos, 2 smartphones + 1 caméscope. Je te laisse imaginer le nombre de photos et vidéos prises lors du séjour 😀

      Répondre

Laisser un commentaire