Suite à la crise sanitaire du Covid-19, la 22e édition du Très Court International Film Festival se tiendra exclusivement en ligne. Du 5 au 14 juin 2020, on pourra ainsi découvrir gratuitement sur son site officiel 124 films de moins de 4 minutes venus du monde entier.

Présidé cette année par le réalisateur Jan Kounen, cet événement incontournable dans le monde du court métrage fera encore une fois la part belle aux œuvres engagées, notamment à travers la sélection « Paroles de femmes » qui présentent une grande diversité de points de vue de femmes ou encore le « Défi 48h Très Court » portant sur l’environnement. Perrine Dufourcq, coordinatrice générale du festival s’est confiée sur son rôle au sein de cette édition 100% numérique.

Tes principales missions ?

Je supervise tous les pôles et veille au bon déroulement de l’organisation de l’événement. Cela nécessite des connaissances en communication, en relations internationales, en négociation, en comptabilité mais aussi en marketing et en management. C’est un poste pilier qui fait lien entre toute l’équipe.

Quel est ton retour d’expérience sur cette nouvelle mise en place ?

C’est la première fois que je devais faire face à une telle crise. Il a fallu très vite s’adapter et réfléchir à comment continuer l’événement, tout en gardant un intérêt pour les personnes impliquées (réalisateurs, lieux culturels, partenaires…). Je suis très heureuse de ce que nous proposons aujourd’hui. Les retours ont été uniquement positifs, que ce soit de la part des équipes des films, des marques engagées auprès de notre festival, des cinémas avec lesquels nous avons l’habitude de travailler… Il ne manque plus que le retour des spectateurs ! On espère que la solution gratuite, sans interruption, avec e-séances Live permettront de ravir tous les publics.

Comment s’annonce cette 22e édition ?

Elle s’annonce très riche. Les films sont à la fois drôles, émouvants, percutants… que de belles créations cette année encore. Il y a plusieurs temps forts, notamment les e-Cérémonies de remise des Prix. C’est l’occasion pour un public non parisien, habitués du Très Court, de découvrir l’envers du décor de ce moment tant attendu. L’édition en ligne nous permettra également, je l’espère, de conquérir le cœur de nouveaux spectateurs pour les années à venir.

Copyright Photos © Perrine Dufourcq – Talya Galasko


🎥 Un rendez-vous sans frontière

La 22e édition du Très Court se déroulera avec le soutien de structures culturelles de 20 pays. Pour avoir accès aux séances sous-titrées dans 7 langues différentes, rendez-vous à partir du 5 juin sur la carte interactive de trescourt.com mentionnant tous les lieux du festival. Il faudra choisir l’un d’eux pour récupérer gratuitement un code.

Comme à l’accoutumée, les Très Courts seront répartis dans 3 programmes en compétition (Internationale, Paroles de Femmes, Défi 48h Très Court Environnement) et 3 sélections hors compétition (Française, Familiale, Ils ont osé «Trash & Glam»). A la fin de ta séance, tu pourras également voter via un bulletin en ligne et soutenir tes 3 films préférés.

Laisser un commentaire