En juillet, Alex et moi avons séjourné en Irlande. 4 jours à explorer Dublin et ses environs ainsi qu’une journée à Galway, une ville portuaire de la côte ouest.

Très accueillante, la capitale de la République d’Irlande a aussi beaucoup à offrir sur le plan culturel. Pourtant, on a choisi de fuir ses musées pour mieux arpenter ses rues. Voici nos spots préférés.

LE PARC AUX DAIMS

Phoenix Park – Parkgate Street – station tramway Heuston
Notre premier coup de cœur est à 3 kilomètres au nord-ouest du centre-ville. Ancienne réserve de chasse, cet immense parc citadin abrite encore des daims.
Pour avoir une chance de les rencontrer, il faut prendre Chesterfield avenue, dépasser l’obélisque de 62 mètres (Wellington Monument), le zoo, les terrains de cricket et la résidence officielle du président irlandais. Juste avant le rond-point, sur votre gauche, il y a un grand terrain dégagé dominé d’une croix papale de 35 mètres. C’est là qu’ils squattent !
Entrée libre 24h/24 – phoenixpark.ie/

Daims dans Phoenix Park à Dublin
Daims de Phoenix Park à Dublin

LA BANLIEUE DUBLINOISE

Dalkey – DART Greystones à Connolly Station et descendre à Dalkey
Envie de bord de mer ? Pourquoi ne pas prendre l’équivalent de notre RER le temps d’une journée ? Au départ de Connolly Station, on rejoint le joli village médiéval de Dalkey en 25 minutes. L’aller-retour coûte 6€25/pers.

Château de Dalkey en Irlande

Le centre de Dalkey est à 350 mètres de la station ferroviaire. Ici, il n’y pas grand chose à voir en dehors du Château. On déjeune donc à Ouzos, un restaurant de fruits de mer proposant des menus à partir de 19€95.
L’endroit est agréable et le personnel chaleureux. Côté assiette, rien à redire en dehors des crevettes baignant un peu trop dans l’huile. Le brown bread qui accompagne les entrées est une petite tuerie.
L’addition : 1 soupe de poisson, 1 crevettes grillées Pil Pil + 2 linguine aux fruits de mer + 1 bouteille d’eau pétillante = 43€
22, Castle Street – ouvert tous les jours de 11h à 23h – www.ouzos.ie/dalkey

ouzos restaurant à Dalkey en Irlande

Un autre stop gourmand à Country Bake, une boulangerie/coffee shop qu’il vaut mieux ne pas découvrir le ventre vide et on prend la route du port.
35, Castle Street – ouvert du lundi au samedi de 8h à 18h – www.countrybake.ie/

the country bake boulangerie de Dalkey en Irlande

A Coliemore Harbour, on rallie Dalkey Island à bord du « Lilly Rose ». Ken, son propriétaire qui ne manque pas d’humour, nous régale d’anecdotes.
Antique lieu de détention des esclaves de Vikings, l’île possède également quelques vestiges tels que l’église St Begnet (Xe siècle) et une tour Martello (1804). Mais ce sont surtout les chèvres sauvages et les phoques qui ont toute notre attention 😆
8€/pers – Navette 7j/7 de 10h à 18h – 5 minutes de trajet – kentheferryman.com

ken assurant la navette entre le port et Dalkey island
phoques de dalkey island en irlande
phoques à dalkey island
tour martello de Dalkey island

chèvres sauvages de dalkey island en irlande

De retour sur la terre ferme, on continue la balade dans le «Beverly Hills dublinois» (des célébrités irlandaises comme Bono, le chanteur de U2 ou encore Enya y ont une résidence) et prenons de la hauteur jusqu’à la colline de Killiney.

Au sommet se trouvent un obélisque commémorant la famine de 1740 et la pyramidale Wishing Stone. La spectaculaire vue sur la côte sauvage invite à la méditation !

vue depuis la colline de Killiney en irlande

la wishing stone sur la colline de Killiney en irlande
vue sur Dún Laoghaire depuis la colline de Killiney

LE QUARTIER DE TEMPLE BAR

Traversons le fleuve Liffey via le pont O’connell pour pénétrer dans l’un des quartiers emblématiques de Dublin. Autrefois mal fréquenté, Temple Bar rassemble maintenant des espaces culturels, des marchés en plein air, des restaurants et pubs irlandais typiques. Entre talentueux artistes de rue, sessions de musique live dans les pubs et street art, il y a de quoi s’occuper même si on n’aime pas la bière 😆

blooms hotel à dublin dans le quartier de temple bar
street art quartier temple bar à dublin

BóBós – 50-51 Dame Street
On aime sa cuisine généreuse, ses ingrédients frais et locaux, son cadre sans prétention et son personnel très amical.
Notez qu’il existe 2 autres BóBós dans le centre et que 3 burgers végétariens sont à la carte.
L’addition : The Colm 11€95 + The Hawaian 10€95 + Dublin Blonde 6€70 + Kilbroney water sparkling 590ml 3€70 + Frites de patates douces 4€95 + Chili cheese chips 5€95 = 45€
Ouvert 7j/7 de 10h à 22h30, 23h30 les vendredis et samedis – www.bobos.ie

Merchant’s Arch – Wellington Quay Wellington Quay
Situé en face du pont de Ha’Penny, ce bar-restaurant est le point de chute idéal pour goûter les plats traditionnels irlandais (Irish Stew, bœuf à la Guinness…), tout en écoutant de la musique live. On adore la déco de la mezzanine et sa vue sur le fleuve.
L’addition : Cajun Chicken Burger and Cheese burger 16,95€ + Bacon and Cheese burger 16€95 + 2 bières 14€50 = 48€40
Ouvert de 9h à 00h30, repas de 9h à 22h30 – www.merchantsarch.ie

LA LIFFEY

A partir de Temple Bar, une promenade le long de la Liffey amène jusqu’au nouveau quartier des docks. Entre hommage aux victimes de la Grande famine (1845 à 1852) et chef d’œuvre architectural en forme de harpe celtique (Samuel Beckett Bridge), ses fascinantes rives révèlent la ville sous un autre angle.

le trois-mâts jeanie johnston à dublin

grand canal à dublin
les docks de grand canal à dublin

LA BRASSERIE GUINNESS

Guinness Storehouse – St James’s Gate
On ne pouvait pas repartir de Dublin sans l’avoir vu. Niché dans The Liberties, le quartier ouvrier, cet entrepôt bâti au début du XXe siècle, dévoile sur 7 étages tous les secrets de la célèbre bière brune. Mentions spéciales pour la démo de danse irlandaise et la dégustation au Gravity Bar qui offre une vue à 360° sur Dublin.
Bon plan : En réservant en ligne, on bénéficie d’une réduction et d’une boisson gratuite.
Ouvert 7j/7 de 9h à 20h – Visite + pinte de Guinness ou soft 18€50 – www.guinness-storehouse.com





INFOS PRATIQUES

Lors de nos balades intra-muros, on a pris une seule fois le tramway car tout est faisable à pied. C’était en fin de séjour, après avoir gambadé toute la journée à Phoenix Park 😆 – 2€10/pers pour revenir à Connolly Station.


Bus Airlink (navette centre Dublin depuis l’aéroport) – 7€/trajet ou 12€ l’aller-retour valable 3 mois | Toutes les 10’ | 30’ de trajet

☘ La Leap Visitor Card donne accès aux trajets illimités en Bus, Tram, DART (short hop zone) + Airlink

☘ On a dormi au Ripley Court Hotel (37, Talbot Street – 702€ pour 5 nuits en chambre double en-suites, breakfast inclus). Rien d’extra mais il est situé à 2 pas de Connolly Station, d’un arrêt Airlink (ligne 747) et des artères animées.

☘ Pensez à l’adaptateur UK pour les prises électriques !

☘ La météo irlandaise étant schizophrène, prenez un K-Way et un pull. En effet, on a eu droit à des journées à la fois très ensoleillées, très nuageuses et même une fois pluvieuse.

☘ Pour le shopping, direction Henry Street (Carolls pour les souvenirs, Penney’s alias Primark pour les fringues) ou Grafton Street (notamment la belle galerie marchande de St Stephen’s Green).

© Crédits Photos – S H U N R I Z E.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.