Je dois vous avouer que lorsque j’ai regardé ce film, je me suis dit de suite, ça va être un plaisir coupable, comme un film d’Uwe Boll ou un bon Steven Seagal. Les mecs vont vouloir faire un film hyper ambitieux avec des acteurs nazes, des décors de récupérations et des effets spéciaux dignes des meilleurs épisodes du « Commissaire Navarro ».

En même temps, quand on regarde le nom du réalisateur (Howard McCain) et qu’on se rend compte que la dernière fois qu’il a été derrière une caméra c’était il y a plus de 10 ans pour un obscur téléfilm inédit chez nous, ça ne laisse pas augurer le meilleur. Alors quand on rajoute à ça le fait que le scénario puise dans tous les classiques de la science-fiction (« La Planète des Singes », « Predator », « Alien ») et Epic Movie (« Le Seigneur des Anneaux », « Cœur de Dragon », « 13e Guerrier »), on est en droit de se demander si ça vaut bien la peine de daigner accorder de son temps à visionner ce film.

Et bien oui mes chers amis, car déjà le casting est réussi avec en tête d’affiche un Jim Caviezel (« La Passion du Christ ») en homme de l’espace, accompagné de John Hurt (« V pour Vendetta ») et Ron Pearlman (« La Cité des Enfants Perdus ») en chefs Vikings.

Malgré la faible originalité du scénario qui nous montre un Jim Caviezel chassant un monstre extra-terrestre ressemblant fortement a un mix entre un Alien pour l’aspect et un Prédator pour les techniques de chasses. On a droit également à l’apprentissage et l’acceptation dans le clan Vikings d’un étranger, façon « 13e guerrier » de McTiernan. S

ans compter le fait qu’un des personnages secondaire se nomme Boromir (comme dans « Le Seigneur des Anneaux », pour ceux qui ne suivent pas !) Et bien malgré cela, le film se laisse voir très facilement, et ce grâce à de bons seconds rôles, qui ont vraiment la gueule de l’emploi, une jolie photo et des décors extérieurs magnifiques, ainsi que des effets spéciaux relativement corrects pour une production de Direct to Video.

Preuve de l’ambition du réalisateur, le film fait 1h55, chose relativement rare pour des films de ce budget, et que l’on ne s’ennuie pas du tout, tout au long du métrage. Certes ce n’est pas le film de l’année, mais c’est quand même pas si mal pour un mec sorti de nulle part après 10 ans d’absence.

D’ailleurs suite aux bonnes critiques qu’a obtenues le film et par conséquent le réalisateur. Il va rester dans l’univers de l’Héroic Fantasy car il a été chargé d’écrire les scénars du remake de « Conan le Barbare » et d’ »Amazon » avec Scarlett Johansson

A propos de l'auteur

Ancien animateur radio, je me consacre depuis à la critique de films, de série TV ou d'interviews sur ce webzine. Président de l'association Deviant Zone qui organise des soirées cinéma mensuelles, je m'occupe également de la programmation de celles ci ainsi que de sa promotion.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.