Cela faisait un bail que je n’avais pas chroniqué un film d’horreur inédit dans nos salles. Réparons cet impair avec le premier long-métrage en solo de David Bruckner (THE SIGNAL), disponible depuis le 09 février sur Netflix.

Inspiré du roman éponyme d’Adam Nevill, THE RITUAL nous présentent Luke (Rafe Spall, Et (beaucoup) plus si affinités), Hutch – Rob James-Collier (DOWNTON ABBEY), Phil (Arsher Ali, Were are four lions), Dom (Sam Troughton, ALIEN VS. PREDATOR) et Robert (Paul Reid, VIKINGS), cinq copains de fac approchant la quarantaine.

Ébranlés par un tragique événement, les voici partis randonner en Scandinavie afin de retisser les liens de leur amitié. Lorsque l’un d’entre eux se flingue le genou, ils décident d’abréger leur périple en coupant à travers la forêt. Malheureusement, le raccourci s’avère plus dangereux que prévu…

En dépit d’un pitch ultra convenu, ce film d’horreur britannique produit par Andy Serkis (La planète des singes : La Suprématie) est étonnamment une bonne surprise.

Après avoir maté des tonnes d’escapades sauvages prenant une tournure macabre, qu’elles soient mémorables (EVIL DEAD, Abandonnée, Tucker & Dale, Severance), perfectibles (Wolf Creek, Hatchet, A lonely place to die, The Descent) ou catastrophiques (Turistas, Humains), je pensais effectivement m’assoupir en cours de route.

Tourné en Roumanie, THE RITUAL propose cependant un récit suffisamment captivant et une caractérisation soignée de ses protagonistes. Entre appréhension d’un environnement inhospitalier et ressentiment, ces amis poussés dans leurs retranchements sont soumis à une tension presque palpable. Ici, pas d’overdose de jump scares et encore moins d’effets gore gratuits. David Bruckner se veut plus subtil et introduit crescendo des éléments surnaturels empruntés au folklore nordique.

Soutenu par des acteurs convaincants et une belle photo, THE RITUAL se démarque suffisamment des bouses distribuées régulièrement au cinéma pour qu’on lui consacre 1h34 de notre vie.

2 Réponses

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.