Face à une demande croissante, les espaces de coworking s’implantent un peu partout dans notre capitale. A l’ère du tout-numérique, il faut bien reconnaitre qu’avoir un bureau fixe s’avère obsolète.

Mardi dernier, on m’a proposé de découvrir une nouvelle adresse axée sur ce concept, le BOB Hôtel.

Impossible de manquer sa façade bleue et son enseigne rouge. Ouvert en 2017, cet établissement 4 étoiles appartenant au réseau Elegancia Hotels se situe dans le 14e arrondissement, à 8 minutes à pied de la Gare Montparnasse et à 100 mètres du métro Pernety. A l’abri des vibrantes grandes artères, il jouit d’un quartier intimiste qui fourmille de petits commerces et d’ateliers d’artistes.



Business on Board

Supervisée par les architectes d’intérieur Dorothée Delaye et Daphné Desjeux, la rénovation de cette ancienne résidence sociale aura nécessité deux ans de travaux. Résultat : une combinaison réussie entre design rétro et contemporain.

Le BOB se distingue également par ses espaces dédiés au coworking qui n’exigent pas de démarches administratives, ni de bail et encore moins de préavis.

  • Le lobby
    A l’instar de la façade, l’entrée colorée s’éloigne radicalement des salles de travail aseptisées. On y trouve le confessionnal, une alcôve cachée derrière un grand miroir où l’on peut s’isoler pour mener un entretien ainsi qu’un coin pour prendre le café.




  • Le jardin d’Hiver
    Dans une cour arborée, un patio meublé comme la terrasse d’un bistrot permet de s’aérer la tête. Agrémenté d’une table de ping-pong, d’un jeu de fléchettes et d’une roue à discussions, ce lieu tourné vers l’échange est définitivement mon espace préféré.



  • Le salon
    Juste après, voici un nid douillet avec sa lumière tamisée, sa cheminée artificielle et son canapé orange ultra confortable. En face, des tables et une banquette en cuir où l’on sert habituellement le petit déjeuner.


  • La Meeting Room
    Disponible sur réservation, cette salle de réunion bénéficie de la lumière naturelle grâce à son plafond de verre qui donne sur le patio. Séminaires, comités de direction, workshop… Dotée d’un tableau noir, d’un tableau blanc, d’un écran, d’un mobilier modulable et de canapés, elle s’adapte facilement à tous les besoins et peut accueillir 15 personnes.



Business Entertainment

Ici, la réservation pour le coworking se fait sur place le jour-même ou via internet pour la Meeting Room. Il y a trois tarifs : 6€ l’heure, 15€ la demi-journée et 25€/jour.

Pour ces prix très abordables, on peut accéder à tous les espaces de l’hôtel, aux boissons chaudes en libre-service et surtout au Wi-Fi.

Cerise sur le cupcake, à partir d’une demi-journée de location les Freeworkers peuvent aussi disposer du hammam de l’hôtel.


A mon humble avis, il ne manque plus qu’une cafétéria ou la possibilité de se faire livrer des repas, le dépôt de courrier, une imprimante/scanner/photocopieuse en accès libre ou encore des casiers de rangement pour y déposer ses affaires le temps d’une course pour que ce nouvel espace de travail parisien soit parfait.

Restauration & Chambres

S’il n’y a pas de cafétéria, il est possible en revanche de profiter du petit déjeuner servi entre 7h et 11h et de commander des pizzas pour le déjeuner.

Les voyageurs d’affaires trouveront des chambres de 12 à 20 m2 aux tonalités grises et bleues. Rehaussées des photos de Paolo Reversi, elles possèdent toutes une télévision à écran plat, un coffre-fort, une climatisation, des produits de toilettes, le Wifi gratuit et surtout un smartphone entièrement gratuit pendant le séjour.



Journaliste freelance depuis huit ans, je n’ai pas encore tenter le coworking car j’aime bosser à mon rythme (c’est-à-dire en pyjama entre deux épisodes de séries 😆 ). Mais, j’avoue que parfois la solitude me pèse un peu. Après cette petite visite au BOB, je suis assez tentée par l’expérience.

Avez-vous déjà essayé le coworking ? Cela vous a plu ?

BOB Hôtel
30, rue Pernety
75014 Paris
bobhotelparis.com
💰 Coworking : 6€/heure; 15€ la demi-journée; 25€ la journée | Chambre : à partir de 120€

2 Réponses

    • Val

      La déco est chouette effectivement. J’aime beaucoup le fait que l’on puisse se mettre où l’on veut. Perso, je squatterais probablement le patio. Avec son toit amovible, on peut même en profiter l’hiver 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire